L’E3 2018 marquera le deuxième passage de Nintendo à la grande conférence vidéoludique pour son hybride bien aimée. Bien que le succès ait été au rendez-vous depuis le lancement de sa Nintendo Switch, les joueurs attendent des annonces et de belles images de jeux de la part du constructeur. Big N sera-t-il à la hauteur? Passons en revue les attentes et prévisions pour cet E3 2018.

Dans les épisodes précédents

Revenons tout d’abord sur l’édition 2017 de l’E3 qui avait marqué les esprits par l’annonce en grandes pompes de Super Mario Odyssey, de l’extension en deux volets de The Legend of Zelda : Breath of the Wild et un aperçu de Splatoon 2 qui devait arriver un mois plus tard. En ce qui concerne les logiciels développés par des tiers, on se souviendra de Xenoblade Chronicles 2 qui avait fait chavirer le cœur des fans de RPG et le surprenant Mario + The Lapins Crétins : Kingdom Battle, cross-over improbable entre les univers Nintendo et Ubisoft qui plongeait Mario dans un tactical RPG.

Cette dernière annonce avait fait débat des semaines avant son officialisation par un malheureux leak qui avait mis le feu à la toile. En effet, tout le plan marketing d’Ubisoft avait été dévoilé, avec les dates clés de révélation d’existence du titre, de lancement du premier trailer jusqu’à la date de sortie du jeu. On pourrait évidemment se poser la question de la volonté de laisser fuiter de telles informations.

Des fuites, le comble de la firme du plombier

Les leaks sont en effet devenus légion à l’époque du tout numérique. Les NDA (Non-disclosure agreement) sont pourtant omniprésents et il vaudrait mieux pour les signataires de ces documents de bien s’y conformer sous peine de perdre leur emploi et toute crédibilité dans le milieu. Pourtant, de plus en plus d’insiders, toujours anonymes, permettent au monde entier d’avoir des bribes d’information en avant-première.

Bien que nombre de ces informations se révèlent finalement erronées, d’autres sont régulièrement confirmées lors d’annonces officielles. On peut penser au plan marketing cité ci-dessus ou encore à celui du jeu Fe du studio indépendant Zoink Games qui avait été choisi par EA dans le cadre de son label EA Originals, la date de sortie ayant été annoncée encore une fois par mégarde.

Si  l’on se penche sur les rumeurs et leaks liés à l’E3 2018, on trouve en premier lieu les listings des jeux qui devraient apparaitre lors de la présentation pré-enregistrée par Big N. Sans surprise, on devrait en voir plus concernant Super Smash Bros qui avait été annoncé en toute fin du dernier Nintendo Direct du mois de mars. On devrait avoir quelques réponses aux questions à propos des personnages disponibles mais surtout de la date ou au moins fenêtre de sortie du jeu. Un retour sur le jeu mettant en scène Yoshi devrait également être au menu puisque depuis la révélation à l’E3 dernier, le jeu a presque été passé sous silence. On suspecte une sortie rapide du petit dino vert dans son monde de carton.

Notre plombier moustachu pourrait avoir son petit quart d’heure d’antenne avec l’annonce d’un nouveau DLC pour son opus Odyssey. On parle de l’inclusion de son frère en tant que personnage jouable mais aussi de l’arrivée des vilains Waluigi et Wario. Il faut avouer que ça serait une belle surprise et permettrait d’allonger encore la durée de vie du jeu de plateforme à la grande collection de lunes.

Sega devrait occuper pas mal le devant de la scène avec l’arrivée d’une gamme de jeux rétro Sega Ages mais aussi d’un nouveau Sega Racing. Ce dernier pourrait présenter certains personnages dans des vehicules et d’autres courant à leurs côtés. Le teasing de la firme à ce sujet étant plutôt explicite, on en attend des nouvelles bientôt, reste à savoir si ce sera à l’E3 ou en marge de l’évènement.

Pour parler de ce qui est moins sur mais qui fait tout de même bien buzzer les internets, jetons un œil à notre gentil dragon violet, Spyro. La compilation Spyro Reignited Trilogy a en effet été annoncée pour les autres consoles actuelles mais semble faire l’impasse sur la Switch. Cet oubli n’en serait en fait pas un puisqu’il serait lié à la présence du personnage dans le nouveau volet de Super Smash Bros. L’annonce de l’arrivée de Spyro serait donc prévue pour les deux jeux lors de la même présentation.

Un autre qui reste aux abonnés absents depuis de nombreux mois, Metroid Prime 4. Les fans de Samus ont failli avoir une crise cardiaque lors de l’apparition du logo à l’écran la dernière fois et depuis, le radar est resté désespérément silencieux. Pas de nouvelles à l’horizon, bonnes nouvelles pour l’E3 ? On n’attend pas le jeu avant 2019 donc Nintendo a raison de prendre son temps mais les joueurs pourraient lui en vouloir de ne pas assez leur en dire.

Pour faire que la deuxième année de vie de la Switch soit un succès, il faut une première édition d’un jeu Pokémon sur une console de salon. Pikachu montre toujours le bout de ses oreilles et l’on entend de lointains Pika! Pika! Mais pour le moment, aucune vraie présentation de ce futur nouvel opus. On se consolera tout de même avec Pokémon Let’s Go Pikachu et Pokémon Let’s Go Evoli et Pokémon Quest déjà disponible gratuitement.

Les tiers attendus au tournant

Les joueurs Nintendo sont surtout amateurs de licences du constructeur. Mais les studios tiers ont tout intérêt à sortir leurs jeux également sur l’hybride préférée des joueurs. Bethesda a déjà montré son soutien à Big N avec Skyrim, Doom ou Wolfenstein II : The New Colossus, aura-t-on droit à Fallout également ? Les rumeurs autour de Fortnite ont été presque confirmées grâce au datamining ces derniers jours et Paladins est déjà planifié pour ravir les amateurs de Battle Royale et autres combats en équipe. Est-ce qu’Overwatch va se joindre à la bataille ? La balle est dans le camp de Blizzard Entertainment.

On se prendrait à rêver d’un Assassin’s Creed exclusif à la Nintendo Switch, Doom 2 pourrait bien faire un saut sur la console hybride également. Du côté d’EA, on suppose que l’on verra les simulations sportives habituelles mais on n’est pas contre quelques surprises. On espère que Dragon Ball FighterZ sera enfin confirmé pour notre belle hybride.

Une stratégie marketing ?

Les fuites, rumeurs et autres bruits de couloir virtuel semblent être ce à quoi s’accrochent les joueurs fans d’une licence en particulier. On sait pertinemment que Pokémon, Animal Crossing, Pikmin et autres séries phares de Nintendo feront leur apparition sur la Switch. Cependant, Big N prend son temps et distille ses jeux au gré des possibilités et surtout de ses envies. L’important pour le constructeur est de garder l’attention focalisée sur sa console hybride et son avenir qui semble plutôt brillant. On peut très bien imaginer que ces bribes d’informations, vraies, fausses ou entre les deux soient en fait des signaux envoyés directement par le constructeur dans le but de sonder ses consommateurs.

On a connu le bad buzz de Mario + The Lapins Crétins : Kingdom Battle avant les premières vidéos de gameplay de l’E3 2017. Pourtant le jeu a fait un carton, parce qu’il a été présenté avec les bons moyens et les bonnes personnalités pour convaincre le public. Ici, Nintendo sortira forcément gagnant pour les quelques mois à venir avec Super Smash Bros, Pokémon et la certitude de voir Metroid Prime. Mais cette conférence s’arrêtera-t-elle à des annonces jusqu’aux fêtes de fin d’année ou Big N s’inscrira-t-il dans la durée avec un défilé de toutes ses licences phares pour fidéliser encore plus ses joueurs ? Réponse dans quelques jours maintenant.

L’E3 2018 se tiendra du 12 au 14 juin 2018 à Los Angeles.