Verdict : 80/100

Alors que le deuxième opus des aventures du petit poussin jaune Toki Tori est sorti, testé et approuvé il y a quelques semaines, la Nintendo Switch accueille désormais le titre original. Sorti il y a une quinzaine d’années sur Gameboy Color, Toki Tori s’est refait une jeunesse au fil du temps pour ressortir sur l’hybride de Big N. Même si la review a pris quelques jours pour sortir de sa coquille, voyons si le volatile jaune a bien vieilli jusqu’à son arrivée pour les fêtes de Pâques 2018.

Un poussin pour les sauver tous

Toki Tori est un puzzle game dans lequel on contrôle le petit poussin qui n’a qu’une seule mission : récupérer les œufs disséminés dans les niveaux. Pour cela, il doit se rendre jusqu’à la position de la coquille pour ensuite progresser jusqu’à la suivante. Le héros n’a pas d’aptitude autre que de marcher en se dandinant. Il ne peut ni sauter, ni se battre, ni voler. Il pourra, et devra, utiliser divers accessoires pour progresser dans la recherche de ses congénères perdus.

Le premier monde nous permet de nous familiariser avec ces outils indispensables à la réussite de chaque mission. On pourra ajouter un pont pour passer entre deux plateformes, se téléporter pour traverser un mur ou encore geler un ennemi pour le contourner sans danger. Chacun des items est cependant livré en quantités limitées pour chaque niveau, il faut donc anticiper les déplacements du poussin pour arriver au bout les poches pleines.

Mignon mais costaud

Si l’on se promène aisément à travers les puzzles du monde 1, les quatre suivants nous réservent bien des surprises et une belle difficulté croissante qui fera chauffer nos neurones. On a vite fait d’utiliser un pont alors qu’il fallait se laisser tomber, ou se téléporter alors qu’il restait un œuf à prendre. Cet aspect aurait pu être frustrant mais les développeurs ont été avenants et ont prévu un système de retour en arrière.

Si l’on sent que l’on s’est trompé à un endroit, il suffit de revenir avant le moment où l’on pense avoir raté quelque chose pour reprendre les événements de la bonne patte (palmée). Dans les derniers mondes, à partir du troisième pour être honnête, la difficulté augmente vraiment d’un cran et il faut souvent user et abuser de la fonction de retour en arrière mais le bonheur de terminer un puzzle n’en est que plus grand.

Des mondes plein de dangers

Toki Tori nous fait visiter 5 mondes différents dont l’ambiance passe de la forêt aux égouts en passant par un château hanté. Les couleurs sont vibrantes, les éléments des puzzles n’en sont alors que plus faciles à appréhender. La faune autochtone n’est pas forcément variée mais avec tous les mouvements que l’on doit anticiper, on n’a pas vraiment le temps de s’en plaindre ou même de le remarquer. L’ambiance visuelle est, vous l’aurez compris, très agréable et offre un repos confortable face aux puzzles qui stimulent notre réflexion.

Le petit poussin est accompagné par une musique sympathique qui vous restera en tête sans trop vous agacer si vous stagnez dans votre progression. On regrettera un peu l’absence de l’éditeur de niveau qui était présent dans la version PC du jeu mais il faudra de toute façon de nombreuses heures pour venir à bout des idées machiavéliques des développeurs, donc l’investissement vaut son pesant de coquilles.

Notes

Gameplay
Graphismes
Intérêt
Histoire

Conclusion

Malgré son age avancé, Toki Tori reste un poussin malin tout mignon qui saura ravir les amateurs de puzzle game à la difficulté corsée. On apprend à utiliser les outils mis à notre disposition dans chaque niveau et on progresse pas à pas en profitant de la possibilité de rembobiner le temps pour rectifier une erreur de parcours. Les 5 mondes dans lesquels on progresse on chacun une ambiance bien particulière et la bande-son, bien que simple rend l’aventure encore plus agréable. Si vous n’avez jamais goutté aux joies du Toki Tori originel, c’est une bonne idée d’y plonger sur Nintendo Switch pour en profiter partout.

Review réalisée sur la version 1.0.0 gracieusement fournie par Two Tribes.

Toki Tori est disponible sur l’eShop de la Nintendo Switch depuis le 30/03/2018 pour 4,99€ (4,49€ jusqu’au 13/04/2018).