Verdict : 84/100

Les jeux de plateformes se suivent et ne se ressemblent pas, heureusement. Type:Rider fait partie du trio de jeu qu’Arte sort simultanément ce 25 avril 2019 sur l’eShop de la Nintendo Switch. Il nous emmène dans le doux pays des polices d’écriture des temps anciens jusqu’à l’écriture en pixels.

Deux points sinon rien

Dans Type:Rider, vous contrôlerez un duo de points, ceux-là même qui ornent le titre du jeu. Tout commence aux balbutiements de la communication écrite des hommes, dans les cavernes couvertes de peintures rupestres. On pousse nos petits points avec le stick gauche et on saute avec le bouton A pour progresser entre les plateformes. Rien de trop compliqué, le jeu se prend en mains dès la première seconde. On roule tranquillement en récoltant les lettres de l’alphabet et éventuellement quelques astérisques et l’esperluette qui se cache dans les niveaux. L’item que l’on contrôle étant d’une forme assez inhabituelle, on est parfois surpris par son comportement lors de certains sauts. Il y a des ratés mais les checkpoints dans les niveaux sont suffisamment nombreux pour ne pas induire trop de frustration.

On se promène dans des décors inspirés des diverses époques des types de polices / signes et on en apprend un peu plus sur le sujet de l’écriture et des techniques utilisées au fil des âges. Chaque astérisque ouvre une nouvelle page du livre documenté et permet d’assouvir notre soif de savoir. Type:Rider mêle donc habillement jeu de plateforme et mine d’informations. La lecture des éléments informatif est purement optionnelle mais le contenu est tellement bien documenté que l’on ne peut que vous conseiller d’y jeter un oeil, voire les deux.

Un challenge progressif

Chaque style de police forme un monde du jeu entrecoupé de niveaux liés entre eux. Chacun baigne dans un style particulier qui colle à l’époque, aussi bien visuellement que musicalement. On s’amuse à parcourir ces temps anciens et modernes en tentant de rassembler les lettres de l’alphabet en sautant dans les décors toujours bien inspirés. Les époques apportent tour à tour de nouveaux challenges à relever. Des plateformes mobiles, un aspect puzzle pour amener la dernière bille à bon port ou une avalanche qui nous fait perdre tous nos moyens. Les aventures de nos deux points sont variées et offrent une vraie envie d’aller toujours plus loin dans cette histoire. Si vous trouvez le niveau caché, on vous souhaite bon courage pour le terminer sans avoir une très vive envie de trucider un chat aux yeux laser. Pour être clair, on a fini le niveau avec patience et maitrise de nos nerfs et aucun animal n’a été blessé lors de la réalisation de ce test !

Type:Rider offre donc un challenge léger mais très plaisant tant la réalisation du jeu est soignée. L’ambiance donne envie d’y passer du temps et l’on apprend beaucoup de choses sur l’histoire de la typographie. Les amateurs de speedruns pourront tenter d’améliorer leur temps pour chaque monde ou tenter de récolter toutes les lettres coute que coute. On prend vraiment plaisir à parcourir le jeu, peu importe notre ambition. Il ne faudra que quelques heures pour arriver à la conclusion de l’histoire typographique mais le prix est en adéquation avec ce temps de jeu et accroitre votre culture générale en jouant, ça n’a pas de prix finalement, non ?

Notes