Verdict : 83/100

Les point & click tentent de revenir sur le devant de la scène avec les récentes sorties de The Wardrobe ou encore Detective Gallo. Les nostalgiques du genre de prédilection des années 90 peuvent désormais se pencher sur The Low Road de XGen Studios. Tentons de convaincre les curieux. 

Espionnage industriel 

Retour dans les années 70 dans un monde où les industries automobiles possèdent une branche d’espionnage pour toujours être à la pointe par rapport à la concurrence. Vous prendrez le contrôle de Noomi Kovacs, jeune agent fraichement sortie de l’école, qui rêve de vivre des aventures de terrain à la James Bond. Cependant, la réalité des espions est tout autre puisque les informations sont récoltées uniquement en manipulant les gens par téléphone. Le chef de Noomi, Barney Turner, restera ferme sur sa position de garder notre héroïne confinée derrière son combiné. 

Bien décidée à prendre de l’envergure en tant qu’espionne et à partir en mission pour de vrai, Noomi échafaude un plan pour éliminer les autres agents de terrain et être enfin la seule à pouvoir être choisie. C’est pour cela et toutes les péripéties à venir après que vous entrerez en jeu, contrôlant l’héroine et quelques autres personnages et en résolvant des énigmes après avoir obtenu suffisamment d’indices en parlant aux autres protagonistes. L’histoire ira plus loin que ce que l’on aurait pu imaginer et c’est tant mieux. Les rebondissements sont nombreux et la narration bien construite, un bon point pour ce jeu d’aventures. 

Des contrôles à dompter

Lorsqu’on lance le jeu, aucun tutoriel ne nous est proposé, il faut donc entrer dans l’action en tâtonnant. Les phases de dialogue sont assez simple à gérer puisque seul le bouton A est mis à contribution. Les déplacements se font naturellement grâce au stick gauche. Pour ce qui est des objets interactifs, pièces clés des jeux d’aventures, ils deviennent légèrement plus foncés lorsque l’on s’en approche. Ce détail nous échappe assez fréquemment au début mais on prend assez vite l’habitude de regarder partout lors des déplacements finalement assez lents. 

On passera par la case inventaire et objets de l’inventaire parfois utilisés au hasard sur d’autres objets du décor pour progresser mais, dans sa globalité, The Low Road nous guide subtilement pour ne pas perdre trop de temps en essais infructueux. Des phases de jeu à la première personne ponctuent l’aventure et permettent de varier les interactions. On pourra passer des coups de fils en étudiant des dossiers, fouiller des les poches d’un collègue pour lui voler quelque chose ou encore relier des tuyaux pour débloquer une malencontreuse situation. On est forcément maladroit lors des premiers essais mais on apprend assez vite à manier les fiches et autres outils. 

Une ambiance 70’s

The Low Road brille par une histoire prenante et des personnages hauts en couleurs qui la font vivre. Les rebondissements permettent de garder l’attention du joueur et le jeu est intéressant jusqu’à la fin. Un doublage en anglais offre un touche de personnalité supplémentaire aux personnages, d’autant plus qu’il est d’excellente qualité. Noomi sera la fille agaçante que l’on finit de toute façon par apprécier parce qu’elle nous permet de faire des choses qu’on ne se permettrait pas forcément dans la vie réelle. Les sous-titres français permettent de profiter de la narration dans les meilleures conditions, même pour les plus anglophobes. L’humour est ultra présent et on se délecte des situations loufoques dans lesquelles les développeurs nous plongent.

Les graphismes du jeu semblent tout droit sortis d’un roman graphique aux tonalités d’antant. L’ambiance colle parfaitement à l’histoire et même si les déplacements des personnages sont un peu maladroits, on s’y habitue, surtout que ça ne gêne pas la progression. On passera entre 4 et 5 heures en compagnie de Noomi et ses collègues, un temps raisonnable pour un jeu d’aventures bien construit. 

Notes 

Graphismes
Gameplay
Histoire
Intérêt

Conclusion

The Low Road sort son épingle du jeu au milieu des autres point & click sortis récemment. Sa narration entièrement doublée au service d’une histoire remplie de rebondissements jusqu’à sa conclusion en font un excellent jeu d’aventures. Le gameplay demande un peu d’entrainement avant un prise en main complète mais les différents types d’interactions permettent de varier les plaisir de l’expérience. Les graphismes et l’ambiance sonore nous plonge au coeur des années 70 et l’on devient presque l’espion modèle de l’époque.

Review réalisée sur la version 1.0.0 gracieusement fournie par XGen Studios.

The Low Road est disponible sur l’eShop de la Nintendo Switch depuis le 23/08/2018 pour 14,99€.