Verdict : 82/100

Les point & click ont bien évolué depuis leur création et l’une des références qu’est Monkey Island ou encore Sam and Max. Il est parfois bon de revenir aux sources et en suivant ce précepte que C.I.N.I.C Games et MixedBag lancent The Wardrobe sur l’eShop de la Nintendo Switch.

Un fruit et tout fout le camp

C’est lors d’un picnic innocent entre amis que notre héros, Skinny se voit offrir une prune comme dessert. Ce fut son dernier aliment ingéré puisqu’une violente réaction allergique lui ôta la vie. Partiellement revenu à la vie sous forme de squelette, Skinny vit désormais dans le placard de son ami Ronald, veillant sur lui sans se montrer. Mais le jour du déménagement approche et il est temps pour Skinny d’agir et de se montrer au grand jour.

C’est à ce moment crucial de l’amitié entre les deux jeunes hommes que vous prendrez le relai et le contrôle de Skinny. Il faudra lui dire où se déplacer, quels objets regarder, emporter et l’écouter parler à tout ce joyeux monde. En effet, le squelette est très bavard et doté d’un sens de l’humour très efficace. La voix off du tutoriel n’est pas en reste, surtout quand  elle débarque en retard pour faire son effet.

Un gameplay classique

Pour progresser dans l’aventure, il faudra guider Skinny dans les différents environnements du jeu. Une flèche dirigée par le stick gauche est présente à l’écran et on actionne le “click” en pressant le bouton A. Une version console du jeu à la souris, en somme. Ce n’est pas vraiment ergonomique mais on s’y fait. Une option tactile est également disponible pour le mode portable. Comme dans tout bon jeu du genre, de nombreux objets de l’environnement sont interactifs. Pour la plupart d’entre eux on pourra choisir entre 4 actions, les regarder, les prendre pour gonfler notre inventaire, les manipuler ou leur parler. Et notre héros ne manquera pas d’avoir toujours quelque chose à dire. Il se moquera ouvertement du joueur qui demande toujours à parler à tout et n’importe quoi mais c’est de bonne guerre et on sourit face à l’écriture efficace.

Les énigmes du jeu sont, malgré la calvitie complète du protagoniste principal, tirée par les cheveux. Tout comme le scénario d’ailleurs qui n’hésite pas à mettre en scène un ordinateur central militaire, une peau d’ours qui parle ou encore un crocodile qui sort tout juste de prison (ou pas). Tout cela uniquement dans le premier chapitre du jeu. Tout ou presque étant cliquable, on se retrouve rapidement avec  beaucoup d’objets dans notre cage thoracique servant d’inventaire, ne sachant pas vraiment quoi en faire. Les objectifs du jeu ne sont pas évidents mais c’est en tâtonnant et en s’empreignant de l’ambiance loufoque que l’on parvient à trouver le fil conducteur.

Une aventure interactive de qualité

La mission de Skinny vous emmènera dans des endroits plus farfelus les uns que les autres mais toujours dans un style cartoon qui ne vieillit pas. Le trait de crayon est plaisant et on s’amuse à chercher toutes les références de la pop culture dans chaque scène. Les animations sont sympathiques et l’humour qui emplit l’histoire est bien retranscrit dans le style graphique.

Tous les dialogues sont doublés en anglais avec talent. Le ton est précis et convainquant et si l’on comprend la langue on salue vraiment l’effort. Ne fuyez pas encore si vous êtes allergiques à la langue de Shakespeare puisque l’ensemble du jeu est traduit en français, que ce soit pour les sous-titres ou pour les dialogues que l’on choisit au cours de l’aventure. La réalisation est donc très soignée et il faudra une dizaine d’heures pour atteindre le dénouement du jeu si vous trouvez les bonnes associations d’objets et leur moment d’utilisation.

Notes

Gameplay
Graphismes
Histoire
Intérêt

Conclusion

The Wardrobe est un très bon point & click qui offre une histoire totalement décalée avec beaucoup d’auto-dérision, qualité dont il faudra également faire preuve puisque le personnage ne manquera pas de se moquer de vos intentions. Les contrôles directement issus d’une version PC sont assez maladroits mais on s’y habitue et on profite alors de la folie des développeurs. Cette histoire intéractive nous emmènera dans des délires incroyables dans une ambiance cartoon où tous les dialogues sont doublés en anglais et sous-titrés en français. Une bonne pioche pour les amateurs de casse-têtes farfelus.

Review réalisée sur la version 1.0.0 gracieusement fournie par MixedBag.

The Wardrobe est disponible sur l’eShop de la Nintendo Switch depuis le 06/07/2018 pour 14,99€ (12,74€ jusqu’au 06/07/2018).