Verdict : 83/100

Nous vous avons conté les mérites de Wargroove dans la catégorie des jeux de stratégie au tour par tour et les louanges de Swords And Soldiers premier du nom dans celle de la stratégie en temps réel. Voyons désormais si le deuxième volet des aventures de Barbe-Rouge sont à la hauteur de nos espérances dans cette review de Swords & Soldiers 2 Shawarmaggedon.

Barbe-Rouge remet le couvert

L’histoire de ce deuxième volet des aventures vikings de Barbe-Rouge nous est contée par Barbe-Vieille qui semble avoir passé un sale quart d’heure. on retrouve nos vikings préférés face à de nouvelles armées dans un contexte toujours aussi dingue. On y affrontera des perses et des démons, d’abord pour voler le trésors des premiers, puis pour retrouver les moutons du propriétaire du kebab préféré du grand chef. On traversera des environnements campagnards, montagneux voire les entrailles même de l’enfer ou encore un golf ! Vous l’aurez compris, l’esprit du premier jeu est resté intact dans cette farandole d’évènements farfelus.

Le gameplay de cette suite reste fidèle en utilisant la gachette ZL pour permettre le choix des unités à envoyer sur le terrain et ZL pour les pouvoirs utilisant la Mana. On retrouve les berserks armés de haches qui frappent à distance ou au corps à corps mais on découvre rapidement de nouveaux types de guerriers. Certains perses se soignent lorsqu’ils ne combattent pas, par exemple. On rencontre également les héros, des personnages plus forts que la moyenne avec des capacités exceptionnelles. Helga est la première d’entre eux. C’est la soeur d’Olga, femme de Barbe-Rouge (qui fouille les mines d’or). Outre son lancé de marteau légendaire, elle peut également se mettre à pousser la chansonnette non pas pour The Voice mais pour donner un bonus d’attaque aux membres de son équipe qui sont dans les parages.

Une campagne conséquente

Swords & Soldiers 2 Shawarmaggedon propose une longue campagne solo qui permet de débloquer petit à petit les différents membres de vos armées ainsi que les bonus magiques. Au fil des étapes, vous rencontrerez des personnages qui vous défieront en combat libre. Vous pourrez alors choisir quels équipiers embarquer et quels armes magiques ajouter à votre trousseau. Si au début la liste des classes n’est pas très longue, on se retrouve rapidement face à un dilemme cornélien. Et parfois, on regrette de ne pas avoir mieux choisi nos éléments stratégiques.

Les effets magiques permettent de foudroyer les ennemis ou de soigner les alliés, classiquement. Mais aussi de temporairement transformer un adversaire en mouton ou encore de transformer l’un de vos guerrier en tigre pour une attaque fulgurante. Ces aspects bestiaux sont très amusant, surtout le mouton que l’on peut ensuite foudroyer pour en faire une brochette qui redonnera de la force à vos protagonistes. Il fallait y penser ! Le délire du jeu est vraiment très plaisant sans enlever la difficulté de la stratégie en temps réel. Il faut gérer l’approvisionnement en or pour acheter les troupes et les tours de gardes ou de mana pour avoir assez de magie pour se sortir du pétrin. A chaque fin de niveau, le jeu vous récompense d’une ou plusieurs médailles en fonction de votre performance et des objectifs remplis. Les amoureux de babioles en or se feront alors un malin plaisir de retourner dans les niveaux déjà terminés pour compléter leur collection.

D’autres modes de jeu au programme

Swords & Soldiers 2 Shawarmaggedon propose également d’affronter un ami dans une joute locale en écran partagé ou encore d’affronter le monde entier en ligne. A la clé ? la joie d’avoir vaincu et la possibilité de grimper dans les classements, le tout dans l’ambiance totalement dingue du jeu. Des mini-jeux sont également présents pour patienter pendant la recherche d’un partenaire sur les serveurs distants. Une belle addition à un package déjà bien complet.

L’humour du titre se retrouve également dans ses graphismes cartoons. Les personnages sont facilement reconnaissables et ont de vraies personnalités qui se transcrivent dans leurs animations. Les environnements sont plus travaillés que dans le premier titre, on a plus l’impression d’être dans un travail peint à la main cette fois-ci et c’est plutôt agréable. L’amour des développeurs pour leur jeu s’étend jusqu’à la bande-son épique qui rythmera votre progression dans cette aventure fougueuse.

Notes