Verdict : 77/100

Il faut bien l’avouer, on aime bien se défouler après une longue journée de travail et tout faire exploser dans nos jeux préférés. Là où il s’agit souvent de jeux d’action, nous avons découvert un puzzle game dans lequel il faut également utiliser des barils qui font boum et des aliens qu’il faut éliminer. Nous vous parlons de Mugsters sur Nintendo Switch qui apporte un joyeux vent frais dans la gamme des puzzle games.

Un puzzle game nerveux

Mugsters démarre en vous plaçant directement au coeur d’une île sans explications. En tâtonnant et en appuyant frénétiquement sur les boutons, on découvre le saut (B), la prise en mains (X), le lancer (Y) et le sprint (gâchette R). Passé ce temps de flottement sans tutoriel, on découvre peu à peu que l’on peut détruire presque tous les éléments de l’environnement et que des humains sont retenus prisonniers. Voici donc un but qui apparait : libérer nos semblables ! On pourra également emprunter des véhicules, voitures, fourgons, ils sont tous là pour nous aider à tout dégommer sur notre passage. On se fraye ainsi un passage jusqu’à un élément brillant, les cristaux. Voici un second but dans le niveau, les trouver tous! Maintenant il faut peut-être s’évader de cette île hostile… ah oui, voilà un avion, c’est parfait pour se faire la malle !

Mugsters propose 25 îles à travers lesquelles il faudra s’aventurer pour sauver les humains, récolter les cristaux et détruire ou activer des éléments du décor. Chacun des trois objectifs est indépendant, on peut donc en réaliser un en priorité et reprendre le niveau plus tard pour les autres. Remplir le contrat avec les trois objectifs donnera accès au contre la montre qui offrira un autre niveau de challenge.

Une physique au coeur du jeu

Vous incarnez un bonhomme baton dans Mugsters, celui-ci se déplace lentement si l’on oublie le bouton de sprint. On est alors en grave danger puisque les aliens ne manquent pas de courir pour nous détruire, quand ils ne sont pas dans leur soucoupe pour nous griller. Il faut souvent appréhender le lancer de tonneau explosif au bon endroit et surtout apprendre à conduire les 30 véhicules différents présents sur les îles. C’est là que les contrôles deviennent un peu hasardeux puisque l’accélérateur est hyper sensible et les vehicules semblent glisser une fois que l’on a laché le bouton.

Il devient alors compliqué voire frustrant de poser notre voiture sur l’interrupteur qui ouvre la zone suivante. Dans les virages, le véhicule aura une facheuse tendance à déraper et à avoir un angle de braquage extrêmement court, nous emmenant dans le décor plus d’une fois. C’est ici le plus gros problème du jeu. Les voitures et avions étant cependant au coeur de la bataille, on se bat régulièrement avec eux en plus des aliens qui nous poursuivent, c’est dommage. Il faut parfois prendre des rampes à pleine vitesse pour atteindre une autre portion de l’île et tout devient vraiment chaotique avec les contrôles trop sensibles que l’on ne peut pas régler.

Une ambiance presque psychédélique

Notre héros baton a une vraie personnalité puisqu’il s’amuse à gigoter en attendant nos ordres. C’est assez mignon dans tout le chaos ambiant. Les environnements sont hyper colorés, presque saturés, ce qui offre une réelle originalité à l’ambiance visuelle. Le jeu est plus sympathique en mode portable, on y voit mieux les détails des choses utiles pour progresser. Sur notre télévision, le texte des objectifs était un peu trop petit pour être clairement lisible.

L’aspect sandbox de Mugsters en fait un jeu où notre liberté d’action est réelle et la solution aux différentes situations peut être différente d’un joueur à l’autre. Le jeu est également disponible pour des sessions en multijoueur qui demanderont de travailler ensemble pour sauver l’humanité de l’invasion alien. Travailler en coopération n’enlève rien au bazar qui règne dans le jeu, ce qui est une excellente chose.

Notes

Gameplay
Graphismes
Histoire
Intérêt

Conclusion

Mugsters présente une réelle originalité dans la catégorie des puzzle games avec son aspect physique ultra présent. Il faudra apprendre à conduire des véhicules capricieux pour sauver l’humanité des aliens belliqueux mais passé ce souci de conduite, on s’amusera vraiment à tout détruire dans les 25 îles que contient le jeu. Le mode multijoueur permet de profiter de l’histoire en coopération et les divers objectifs offrent une certaine rejouabilité. 

Review réalisée sur la version 1.0.0 gracieusement fournie par Team17.

Mugsters est disponible sur l’eShop de la Nintendo Switch depuis le 17/07/2018 pour 14,99€.