Si Yooka-Laylee a surpris le monde entier, ce n’est pas par tant sa qualité, son graphisme ou même son histoire. C’est sa capacité à mobiliser les foules.

Une campagne de financement record

Successeur spirituel de Banjo-Kazooie, ce jeu vidéo de plateformes en 3D développé par les studios Playtonic Games a marqué les esprits. En effet, une campagne de financement participatif (crowdfounding) a été réalisée sur le site Kickstarter pour permettre de développer le jeu.

L’histoire commence en 2012 quand d’ex salariés de l’entreprise Rare (Rareware) se réunissent sous le nom de code MingyJongo, une référence à l’un des personnages du jeu Banjo-Tooie. Ils prévoient de réaliser un nouveau jeu, qui serait le successeur spirituel de Banjo-Tooie. Sont notamment cités Steven Hurst (dessinateur ayant participé à l’aventure Banjo-Tooie) et Grant Kirkhope (compositeur des BO de Banjo-Kazooie et Donkey Kong 64).

[Trailer Switch] Yooka-Laylee

Un nouveau jeu rejoint la shortlist des premiers jeux sur Switch : Yooka-Laylee !Il devrait arriver sur la console hybride mais quand ?!Plus d'informations sur https://switchfan.org/jeux/presentation-yooka-laylee/

Publiée par Switch Fan sur Jeudi 23 mars 2017

S’en suit une aventure rocambolesque. En 2014, le collectif répond à un fan sur Reddit en indiquant que le projet est abandonné, fautes de moyens. Début 2015 cependant, un nouveau studio de développement de JV, Playtonic Games, voit le jour et travaille sur le projet Ukulele. En avril, c’est IGN qui officialise les personnages du jeu, Yooka et Laylee, donnant ainsi le nom du nouveau titre, tout en annonçant le financement du projet sur Kickstarter.

La campagne de crowfounding débute le 1er mai 2015, avec un but de 175k livres dans un premier temps. 40 minutes après le début de la campagne, ce premier palier est déjà atteint. A la fin de la période de crowdfunding, soit 45 jours plus tard, Playtonic Games a récolté pas moins de deux millions de livres, en faisant le jeu vidéo le plus rapide à atteindre le million de livres par le biais d’une campagne de financement participatif.

C’est dire l’engouement du grand public et des amateurs de Rare pour ce nouveau hit, attendu de pied ferme depuis des années et notamment depuis sa campagne Kickstarter.

Synopsis

Deux personnages principaux sympathique et mignons se partagent la vedette : Yooka, un caméléon vert et Laylee, une chauve-souris violette au gros nez rouge de clown.

Laylee grimpe sur les épaules du caméléon et, ensemble, ils entrent dans un livre magique pour commencer leur aventure – la scène n’étant pas sans rappeler les tableaux de Super Mario 64 dont Rare avoue s’être inspiré pour le jeu Banjo-Kazooie.

Le joueur peut alors utiliser ce duo de personnages à sa guise afin de récupérer diverses récompenses (diamants de Kartos, pages dorées, pinceaux d’écriture…). Pour cela, il pourra compter sur les compétences particulières des deux compères. Yooka peut attaquer les ennemis et rouler quand Laylee utilise ses ailes pour évoluer sur les différentes plateformes, leur duo permettant de vastes possibilités de gameplay.

Yooka et Laylee gagneront au fil des mondes des transformations qui décupleront leurs potentiels.

5 mondes extensibles

Afin de garantir un gameplay stimulant et un environnement conséquent, vous évoluez dans cinq mondes extensibles, soignés et colorés. Un jeu d’arcade est caché dans chacun des 5 mondes mais rien n’a encore vraiment filtré. On sait seulement de ces niveaux bonus qu’il s’agira de jeux à l’ancienne (old-school).

Tous les mondes seront reliés par un univers central, Hivory towers traduit en français par La ruche. Depuis ce monde, Yooka-Laylee peuvent se rendre dans la Bibliothèque pour consulter les tomes ou aller dans les 5 mondes suivants :

  1. Tropiques tribales : une jungle tropicale avec un temple de pierre.
  2. Glacier Glagla : un monde glacial surplombé par un château fort féérique.
  3. Marais Engloutis : un monde de marais avec un village en ruines et une cité sous-marine engloutie par les eaux.
  4. Capital Cashino : un monde dédié au casino de Capital B
  5. Le 5ème et dernier monde est encore inconnu mais serait dans l’espace et parsemé de planètes.

Des critiques unanimes

Testé par une poignée de joueurs le 6 mars dernier, les critiques ont été unanimes et positives. Côté presse, Yooka-Laylee a reçu de très belles critiques et d’excellentes notes de la part de références comme IGN et Forbes.

Version dématérialisée pour un jeu solo et multijoueur

Officiellement proposé le 11 avril 2017, Yooka-Laylee sera lancé sur plusieurs plateformes : Xbox One, PlayStation 4 et PC. La version Wii U a été annulée à cause de difficultés techniques.

En version dématérialisée seulement afin de réduire les coûts, il propose un mode solo et des défis en multijoueur.

Le jeu qui n’était qu’un projet Kickstarter a fait du chemin et propose maintenant un univers en 3D riche et coloré qui ravira les joueurs de tout bord.

Le digne successeur spirituel de Banjo-Kazooie ? Pour l’instant, aucune date n’a été officialisée pour la sortie sur la Switch. Il n’y a plus qu’à attendre…