Le jeu The Legend of Zelda : Breath of the Wild n’en finit pas de faire parler de lui. Après les annonces rocambolesques à propos des season pass et DLC puis, plus récemment, l’étude de la carte du jeu faisant quelques 360 kilomètres carrés, Hidemaro Fujibayashi a dévoilé sa source principale d’inspiration.

Modélisation à partir de Kyoto

La map gigantesque de The Legend of Zelda : Breath of the Wild a été modélisée à partir d’une ville célèbre pour beaucoup. En effet, Kyoto, l’ancienne capitale impériale du Japon a servi de trame pour l’élaboration du nouvel Hyrule. Quoi de plus naturel d’ailleurs quand on sait que Nintendo a son siège et ses équipes de développement dans la ville japonaise du Kansai.

Si vous ne voyez pas encore le rapprochement entre 360 kilomètres carrés de territoires sauvages et montagneux d’Hyrule, Kyoto avec ses temples et sanctuaires en pleine zone urbaine a pourtant été à l’origine de tout. Hidemaro Fujibayashi raconte qu’il s’est inspiré de ses trajets quotidiens pour inventer et imaginer les futurs décors où évoluera Link.

Quand je regardais le jeu, il y avait Link qui évoluait dans des décors vides et je voulais juste m’y balader pour découvrir la map du jeu et évaluer les distances et où les endroits clés devaient être placés.

Ma ville natale, Kyoto, m’a aidé à le faire.

J’ai pris une carte de Kyoto et je l’ai superposée à celle du jeu. J’essayais de m’imaginer me déplaçant d’un endroit que je connaissais à un autre.

Le réalisateur explique qu’il utilisait avec les équipes chargées du développement une échelle basée sur la carte de Kyoto. Une distance entre deux points dans Zelda était comparée à une distance réelle entre deux emplacements de la ville japonaise. Cela leur permettait d’évaluer le temps nécessaire pour parcourir chaque distance et, ainsi, d’ajouter plus de réalisme au jeu.

Endroits clés du jeu calqués sur le sites touristiques

Pour les endroits clés du jeu, passages obligés du joueur, la ville de Kyoto permettait facilement de les identifier pour les placer sur la carte.

Une chose nous a facilité le travail : il y a énormément de sites touristiques à Kyoto.

Vous avez tous ces temples, sanctuaires et spots célèbres.

Cela nous a aidé à réaliser la carte du jeu.

Si vous doutez encore des confessions de Hidemaro Fujibayashi, la vidéo en anglais réalisée par Tokyosaurus vous aidera probablement à mieux cerner les ressemblances entre les deux univers.

Pour ceux qui possèdent déjà le jeu The Legend of Zelda : Breath of the Wild, les similarités sont plus flagrantes au départ de la quête de Link, autour de la fameuse Tour du Prélude. Comparez la géographie d’Hyrule proposée sur la tablette qui sert de guide, elle n’est pas s’en rappeler le centre historique de Kyōto-shi.