Plus d’une semaine après sa sortie, l’application Nintendo Switch Online divise la communauté.  Enfin quand je dis communauté, je parle des seulement 17% des possesseurs de Switch qui l’ont téléchargée.

Les analystes de chez Sensor Tower ont sorti leur calculatrice et ont fait leur boulot : analyser le marché des applications. Il en ressort que l’application pour la Switch sortie le 21 juillet en même temps Splatoon 2 s’est téléchargée 780.000 fois. Ce chiffre peut sembler grand mais comparé au nombre de Switch vendue (ndlr : 4,7 millions), c’est peu. Même très peu.

Pour rappel, cette application devait être un must-have pour le voice chat. On ne peut pas dire que la communauté soit du même avis puisque près de 70% des avis sont négatifs sur les différents store où l’application est présente.

Il faut dire qu’être obligé d’utiliser son smartphone pour pouvoir dialoguer sur un jeu, c’est un concept plutôt étrange en 2017. Cette fonctionnalité aurait du être intégrée à la Switch. De plus, le fait que l’application ne puisse pas tourner en tâche de fond ne joue pas en sa faveur : se voir déconnecter simplement parce qu’on ouvre un mail ou un sms reçu n’incite pas les joueurs à utiliser cette appli.

On espère que les mises à jour de cette application corrigeront ces problèmes et ajouteront des fonctionnalités car pour le moment, la valeur ajoutée de cette application est quasi nulle.