Verdict : 92/100

La saga Valkyria Chronicles a commencé sur PS3 en 2008 avec un premier épisode qui arrivera le mois prochain sur Nintendo Switch. Après un passage sur PSP pour les suite, Valkyria Chronicles 4 débarque valeureusement sur notre hybride préférée pour le plus grand plaisir des amateurs de jeux de stratégie.

Esquadron E, au rapport

An 1935 EC, le continent Europa est sous le feu de la Seconde Guerre européane qui oppose la Fédération atlantique à l’Alliance impérale est-européane. La Fédération peine à garder l’avantage face aux forces impériales et semble être au bord de la défaite. C’est sans compter une ultime opération militaire, l’opération Croix du Nord, dont le but est de prendre le contrôle de la capitale impériale pour gagner cette guerre.

On rencontre alors le commandant Claude Wallace aux commandes de l’Escadron E, composé essentiellement d’amis d’enfance. Ils sont envoyés au front pour mener à bien cette opération de la dernière chance et sauver le continent. Ils devront affronter les forces adverses, les conditions climatiques effroyables et bien d’autre joyeusetés que nous vous laisserons la joie de découvrir.

Une histoire bien narrée

L’ambiance de Valkyria Chronicles 4 pourrait être affreusement sombre puisque l’on est plongé au coeur d’un affrontement sans merci mais finalement pas du tout. Les personnages ont clairement le moral au top et entretienne une positive-attitude de tous les instants pour continuer d’avancer avec succès à travers les champs de bataille. Les dialogues sont souvent remplis de blagues et chamailleries comme on le verrait entre amis, même lorsque les situations sont graves ou que l’on parle de syndrome post traumatique. On est dans un jeu vidéo, après tout, il doit nous divertir peu importe les sujets abordés, et ça fonctionne très bien ici.

Les personnages sont au coeur du jeu, on suit la joyeuse équipe de l’Escadron E ainsi que d’autres protagonistes qui vont se greffer à l’aventure. Chaque individu a des affinités avec un ou plusieurs autres et cela a une influence lors des phases de combat. On prendra alors soin de choisir les soldats qui aiment combattre ensemble pour déclencher des attaques combinées ou augmenter leur moral. Les classes des personnages seront également importantes pour nos choix stratégiques selon les missions. Il faudra être attentif pendant les dialogues de brieffing pour ensuite pouvoir emmener les meilleurs éléments pour chaque défi. Certains personnages sont liés à quelques points précis du récit, il seront donc obligatoires pour ces missions, mais on aura carte blanche pour le reste.

Un gameplay mixte

Valkyria Chronicles est un jeu de stratégie, on n’est donc pas surpris de devoir étudier la carte pour y placer nos unités et étudier les positions des adversaires. Mais une fois la bataille lancée, on se retrouve sur le champ de bataille, contrôlant le personnage choisi pour ce tour, presque comme dans un TPS. Chaque héros possède des Points d’Action qui lui permettent de se déplacer à une certaine distance, on tentera de le mettre à l’abri dès que possible, pour ensuite entrer en phase de tir. On visera la tête des ennemis pour gagner des bonus de headshot, évidemment. Les armes des différentes classes varient de la mitrailleuse au fusil de précision en passant par le mortier et on tentera de choisir les outils les mieux adaptés pour finir vainqueur en un minimum de tours.

A chaque tour, le commandant Claude Wallace a un certain nombre de Points de Commandement, chaque point permet de déplacer un soldat de notre groupe et d’utiliser l’une de ses armes ou se soigner. Une fois les points de commandement épuisés, c’est au tour de l’ennemi de déplacer ses troupes. Bien que ces étapes soient séparées, les ennemis vous tireront dessus pendant votre tour si vous restez à découvert ou lors de vos déplacements, tout comme vous riposterez automatiquement lors des attaques ennemies. Le gameplay global à mi-chemin entre la stratégie pure et le jeu de tir à la troisième personne (ou première, si vous le souhaitez) rend l’ensemble très satisfaisant et plus interactif que si les personnages n’avaient qu’à nous obéir sur carte.

Une profondeur de jeu énorme

Chaque personnage a une personnalité bien trempée et spécifique qui a une influence dans les dialogues mais aussi sur le champ de bataille. Leurs traits de caractères leur confère des bonus ou des malus en fonction des conditions de combat. On pourra parfois obtenir un bonus de précision ou au contraire perdre en moral si une bombe éclate un peu trop près. Il faudra alors apprendre à connaitre nos collègues pour utiliser leurs spécificités à bon escient.

On pourra également dépenser les points d’expérience et de combat pour améliorer les capacités des troupes et du matériel. Alors que dans certains jeux de stratégie on améliore chaque personnage individuellement, ici on influencera sur les capacités de l’ensemble d’une classe. Cela offre la possibilité de jouer avec plus de personnages puisque du moment qu’ils appartiennent à une même classe, ils évoluent à peu près au même rythme. La section de R&D nous permettra d’acheter de nouvelles armes et d’améliorer notre tank pour être de plus en plus puissants et espérer sortir vainqueur de cette ultime bataille.

Des missions annexes sont également au programme pour obtenir des points d’expérience supplémentaires. On pourra y mener des affrontements dans les environnements déjà visités durant la trame principale mais avec des variantes plutôt sympathiques à appréhender.

Une présentation étonnamment colorée

Le thème de Valkyria Chronicles 4 n’est pas le plus gai mais on s’étonne du rendu visuel du jeu. Tout est coloré, presque bucolique et la patte graphique est très fine. L’effet crayonné des ombres donne une impression de jeu dessiné à la main et rend le tout visuellement bluffant, autant en mode tv qu’en mode portable. Les environnements sont variés, on combattra à la campagne et en zone urbaine mais également par tous les temps. On verra le soleil mais aussi le brouillard ou la neige. Le menu de progression est constitué du journal de bord du commandant, on navigue alors entre les images qui nous mènent vers des cinématiques/dialogues ou vers des batailles. On passe parfois beaucoup de temps à parler, ralentissant un peu l’action du jeu mais on se rattrape à d’autres moments où les batailles s’enchainent. Le rythme sera peut-être un peu un frein pour certains mais l’histoire en vaut la chandelle.

Ces évènements climatiques auront une influence sur le gameplay au delà du visuel. La visibilité sera réduite par temps de pluie ou de brouillard et si l’un de vos hommes tombe au combat par temps froid, vous aurez moins de tours pour l’extraire du champ de bataille. Si vous tardez, il se peut qu’il n’en réchappe pas.

L’univers sonore du jeu sera axé militaire, faisant une grande place aux trompettes et autre tambours. Les musiques, bien qu’agréables se feront tout de même discrètes comme pour ne pas perturber notre concentration stratégique. Leurs sonorités solennelles sont contrebalancées par l’apparition de “Ratata” et autres “Boom” à l’écran pour signifier les impacts des balles et explosions à la manière d’un comics. Le mélange des genre fonctionne à merveille et on se prend réellement au jeu. On appréciera également l’excellent doublage anglophone des personnages qui permet de vraiment leur donner vie. Les sous-titres français sont au programme pour les allergiques à la langue de Shakespeare.

Notes

Graphismes
Gameplay
Histoire
Intérêt

Conclusion

Valkyria Chronicles 4 offre une expérience de jeu de stratégie complète et vraiment prenante. On entre sur le champ de bataille et on fait des choix à la fois sur la carte et sur le terrain avec nos collègues. Il faut jongler entre les humeurs des uns et des autres ainsi que leur classe pour combiner la meilleur équipe pour chaque mission. L’histoire du jeu est prenante et on s’attache aux personnages. Le gameplay stratégique sur carte couplé à l’action sur le terrain permet de vraiment prendre le contrôle des évènements et on apprécie alors encore plus les victoires qui s’enchainent. La présentation crayonnée du jeu est somptueuse et nous ferait presque apprécier la guerre.

Review réalisée sur la version 1.0.0 gracieusement fournie par Sega.

Valkyria Chronicles est disponible sur l’eShop de la Nintendo Switch depuis le 25/09/2018 ainsi qu’en version boite chez les revendeurs habituels. Achetez le jeu chez Amazon ou Fnac. Une version démo est disponible sur l’eShop.