Verdict : 88/100

Les jeux d’enquête ne sont pas les plus nombreux dans la ludothèque de la Nintendo Switch qui regorge pourtant de jeux de réflexion. Tequila Works et Cavalier Game Studios surfent sur ce manque et proposent The Sexy Brutale, une aventure pour les adultes dans laquelle il faudra tenter d’éviter une série de meurtres dans un manoir à l’ambiance très particulière.

Un prêtre pour tous les sauver

Vous incarnerez un prêtre, Lafcadio Boone, qui se réveille sur le sol du grand Hotel Casino The Sexy Brutale. Vous êtes sorti de votre sommeil par une étrange apparition qui vous appose un masque sur le visage en vous ordonnant de ne jamais l’enlever. Ce fantôme sera en quelque sorte votre guide à travers le jeu, vous aidant à éviter la mort certaine des invités du Manoir. Pour cela, il vous faudra faire ce que l’on s’interdit de faire dans la vraie vie : espionner les convives et les employés par le trou de serrure des différentes portes du lieu. On peut alors découvrir des portions de dialogues, observer les faits et gestes de l’assassin et enfin échafauder un plan pour contrer le sien. On devra ainsi, pour le premier sauvetage qui sert de didacticiel, voir Reginald Sixpence se faire tirer dessus en regardant par une serrure, puis voir le meurtrier effectuer cette mission macabre par une autre. Pour pouvoir être à deux endroits en même temps, vous aurez la maitrise du temps et pourrez revenir au début de la journée et donc avant les évènements tragiques des uns et des autres. Ces voyages temporels permettront ainsi de comprendre le déroulement des faits et de trouver quelles actions faire et surtout à quel moment pour changer le cours de l’histoire.

Chaque individu sauvé vous permettra d’accroire les pouvoirs de votre masque. Originellement, celui-ci vous permet de ne pas être vu lorsque vous êtes dans une salle avec un autre personnage, au moins le temps de trouver une cachette ou de sortir de la pièce. Alors que le premier sauvetage ne s’étend que sur quelques heures, votre récompense après avoir effectué celui-ci sera de pouvoir vivre un tour d’horloge entier. Les autres pouvoirs élargiront votre éventail de possibilités d’espionnage, comme l’ouïe parfaite par exemple.

Sherlock Holmes n’a qu’à bien se tenir

La recherche d’indices se fait en avançant de pièce en pièce dans le manoir, toujours en prenant d’abord soin de vérifier quelle soit vide pour ne pas se faire peur et devoir rebrousser chemin. On pourra alors observer les différents éléments du décor, ramasser des cartes de jeu ou des objets utiles puis les utiliser pour contrer les scénarios ou alors influer directement sur les éléments du décor tels que des caméras de surveillance, par exemple. La progression se fait avec le temps de la montre qui défile, il se peut donc que si l’on n’est pas au bon endroit au bon moment, on ne puisse pas élucider le mystère et qu’il faille alors, une fois minuit atteint, revenir au début de la journée et recommencer. Les actions que vous menez durant une journée ne sont pas sauvegardées lorsque celle-ci est relancée, il faudra donc mémoriser où se trouve l’objet utile, le panneau de contrôle ou les salles à visiter ainsi que le moment opportun pour progresser dans l’enquête. Évidemment, une carte est à votre disposition pour vous orienter et voir s’il y a des points d’intérêt qui se sont révélés. Le jeu est également bien borné avec des portes inaccessibles à certains moments pour ne pas vous laisser tourner en rond inutilement. Cela aide à ne pas être complètement frustré par une journée qui pourrait sembler perdue lorsque l’on n’a pas pu tout faire ou par une multitude d’objets qui seraient accumulés dans l’inventaire sans que l’on sache à quoi ils peuvent servir. Le spectre qui vous accompagne vous guidera également par moments lorsque vous êtes un peu égaré dans le jeu, vous rappelant par exemple qu’il faut utiliser votre aptitude nouvellement acquise pour passer une porte préalablement fermée par un code.

La progression dans le jeu est intéressante et on a souvent ce sentiment de satisfaction personnelle quand on découvre un détail qui permet d’avancer dans le travail de déduction et le sauvetage des autres personnages. Les développeurs ont pris un malin plaisir à créer une ambiance sombre et fantastique ainsi que des enquêtes où les décès sont à la fois sordides et totalement bizarres. Le manoir joue un rôle à part entière dans l’histoire avec sa multitude de pièces à visiter ou espionner et les nombreux objets à observer et utiliser. Lorsque l’on glisse l’œil dans une serrure, on se demande sur quelle nouvelle folie on va tomber. Le jeu se renouvelle donc à chaque instant et la réflexion s’engage naturellement à partir du moment où l’on plonge dans l’histoire.

Une ambiance fantastiquement glauque

Le jeu se place en vue isométrique, on a une vue globale d’une pièce vue depuis un de ses angles. On peut alors aisément se repérer dans l’espace et sur la carte et facilement voir les différentes portes qui nous mèneront vers d’autres bizarreries. Les graphismes sont très travaillés et nous plongent avec plaisir dans l’ambiance glauque du manoir, amplifiée par une bande son burlesque dont le thème principal vous trottera en tête même une fois sorti du jeu. L’aspect sonore du jeu est également important pour le gameplay, on entendra en effet les coups de feu ou autres évènements tragiques qui se trament dans ce lieu à l’heure à laquelle ils ont lieu. Il faudra alors repérer ce détail auditif pour l’utiliser dans l’enquête. Rien n’a été laissé au hasard dans le développement du jeu : c’est un réel plaisir de le parcourir pour découvrir le scenario tortueux qu’ont imaginé les développeurs.

The Sexy Brutale souffre tout de même de légers ralentissements lors de certaines phases du jeu, rien qui empêche de progresser ni de profiter du jeu mais c’est tout de même un point à soulever. Tequila Works a cependant déjà annoncé qu’un patch est en cours de déploiement pour palier à tous ces petits problèmes techniques mineurs, ce qui garantira une expérience de jeu encore meilleure.

Notes

Gameplay
Graphismes
Histoire
Intérêt

Conclusion

The Sexy Brutale s’inscrit en marge des jeux de réflexion classiques, par son ambiance clairement adulte et souvent glauque par son sujet. Ce jeu dans lequel on mène l’enquête pour éviter des meurtres sordides et souvent bizarres fera appel à vos différents sens. Il faudra espionner par les trous de serrure des différentes portes mais également prêter une oreille attentives aux divers bruits liés aux évènements troublants, et bien plus encore. Le jeu sait se renouveler au fil de son déroulement et on est emporté par l’histoire de ce manoir étrange dans lequel les convives ne font pas de vieux os. L’ambiance graphique est soignée, l’environnement sonore l’est tout autant et l’on salue le travail fourni par le studio pour créer un jeu différent qui ne laissera personne indifférent.

Quelques ralentissements lors de certaines phases d’exploration ajoutent une légère zone d’ombre au tableau presque parfait de l’expérience, mais un patch correctif sera bientôt lancé pour palier à tout cela. Mais même en l’état, l’expérience The Sexy Brutale est recommandée à tous les amateurs d’enquêtes, d’aventures et de jeux avec une vraie âme. Vous le trouverez à 19,99€ sur l’eShop Nintendo.