Verdict : 81/100

Il faut parfois prendre de la hauteur afin de voir la beauté des choses puis ensuite plonger en piqué pour sentir le frisson de la vitesse et apprécier de plus près le paysage et en découvrir toutes les subtilités. C’est un peu ce qui est au programme du jeu InnerSpace sur Nintendo Switch avec d’autres sensations que nous allons vous conter dans notre review. Parés au décollage ? C’est parti !

Une envolée somptueuse

Dans InnerSpace, vous serez aux commandes d’un aéronef qui a pour mission d’explorer l’Inverse. Ce monde est composé de planètes sans horizon, comme si on évoluait à l’intérieur de celles-ci finalement. L’Archéologue nous raconte alors qu’il est en mission pour découvrir les vestiges des Anciens : il a créé le module volant que l’on pilote. Nous incarnons ainsi le Cartographe qui part à l’aventure pour découvrir les secrets de cette ancienne civilisation. Il faudra trouver des reliques que l’on ramènera ensuite à l’Archéologue afin qu’il en décrypte les rouages.

Grâce à un didacticiel, vous apprenez à utiliser les commandes : le stick gauche oriente votre vaisseau volant en piqué ou en montée ainsi qu’à droite ou à gauche quand le stick droit gère la vitesse de progression et l’inclinaison afin de frôler au plus près les parois sans se froisser une aile. Se lancer dans l’aventure demande une certaine pratique et beaucoup commenceront par se sentir d’abord un peu perdu. Le drone avançant automatiquement, il faut constamment gérer la direction du vol et tenter de le guider vers des zones d’intérêt dans lesquelles on dénichera des secrets. L’absence d’horizon, aussi originale soit elle, pose un petit souci d’orientation lors des premiers temps de jeu sans compter que les joueurs propices au mal des transports (motion sickness) pourraient bien avoir besoin d’une pause assez rapidement. Malgré ces petits désagréments, on arrive facilement à passer outre pour apprendre à apprécier l’ambiance si particulière et unique du jeu.

Une plongée dans l’inconnu

L’Inverse propose également de s’engouffrer sous les flots pour découvrir encore plus de secrets. Notre drone magique se transforme sous l’action de la gâchette ZR en petit sous-marin. On peut alors explorer des grottes sous-marines, sauvages ou créées par les Anciens à la recherche d’informations.

On y fera également des rencontres puisque l’Inverse était le berceau de la vie et, même si ce temps fastueux est révolu, tout n’a pas disparu. On vous parlera uniquement de la première interaction que l’on a avec un être vivant pour ménager le suspense et laisser toute la place à la découverte. Le Poisson-Soleil, sera votre premier mystère vivant et aussi votre premier Boss Flight. Il faudra suivre les zones lumineuses pour comprendre comment le forcer à vous parler afin qu’il puisse vous révéler de nouveaux secrets.

La lumière est en effet au cœur de l’aventure InnerSpace, chaque point blanc étant un potentiel nouveau centre d’intérêt qu’il faudra atteindre. Les développeurs ont également savamment disposé des perchoirs, en forme de sphères luminescentes blanches, qui permettent de faire une pause entre deux phases de vol. Ces arrêts offrent l’occasion d’observer attentivement les environs pour découvrir au hasard une zone intéressante que l’on n’aurait pas aperçu en vol.

Il suffira ensuite de se relancer dans le vide pour atteindre l’endroit observé depuis le perchoir et voir ce qu’il nous réserve. On récoltera au passage d’autres sphères blanches, symboles de l’énergie de ce monde étrange. Cette énergie, appelée Vent, sera aussi au cœur de vos recherches et certains aspects du jeu ne seront accessibles qu’après avoir récolté une certaine quantité de Vent. Cela vous incitera à voler encore et toujours plus, à explorer des couloirs de plus en plus étroits avec de plus en plus d’habileté et à en sortir avec une fierté immense.

Une immersion totale dans un monde sans limite

Le monde d’InnerSpace est particulier et, alors que sa mythologie se laisse découvrir pas à pas lors de la progression dans l’histoire, son esthétisme vous caressera la rétine dès les premières minutes du jeu pour ne plus cesser de vous émerveiller. Le jeu est beau et captivant, l’ambiance en nuances de bleu et de jaune est étonnamment immersive et on apprécie chaque recoin du paysage et les surprises qu’ils renferment.

Il vous arrivera de voyager également de nuit et, alors qu’on aurait pu avoir peur du manque de contraste dans le bleu marine, il n’en est rien : les effets de lumière restent toujours de toute beauté.

L’ambiance sonore du jeu est électro soft et nous permet de flotter dans ce monde qui semble sans limite. Les effets lors de la récolte de bulles de Vent se font en harmonie les uns avec les autres, démontrant le degré d’attention et de perfectionnisme que les développeurs du studio Polyknight Games ont mis en œuvre pour créer leur petit bijou depuis 2014. Le jeu est entièrement traduit en français, ce qui permet une immersion vraiment complète dans l’univers des développeurs.

Notes

Gameplay
Graphises
Histoire
Intérêt

Conclusion

InnerSpace est un jeu d’aventure caché dans une simulation de vol (et de plongée). On commencera par éventuellement se sentir mal à l’aise avec les contrôles et l’absence d’horizon pour ensuite prendre le tout en mains et apprécier le voyage. Et c’est une envolée lyrique et onirique que nous propose PolyKnight Games, une plongée au cœur d’une mythologie riche qui renferme pas mal de surprises. On adorera l’ambiance visuelle et sonore qui permet une immersion totale dans ce monde nouveau et invite vraiment à la découverte. On ne sait pas vers quoi on plonge mais, finalement, on a vraiment envie de se jeter à l’eau et de plonger avec délectation dans cet inconnu si beau. Les rencontres et les mystères cachés sont des récompenses que l’on apprécie à leur juste valeur et qui pousseront à continuer à planer pendant des heures. Une excellente expérience à vivre sur petit mais surtout sur grand écran.

Review réalisée sur la version 1.0.0 offerte gracieusement par PolyKnight Games.

Si cette critique vous a donné envie, participez à notre concours InnerSpace pour tenter de gagner 2 codes de téléchargement pour ce jeu sur Nintendo Switch.