Trouver un bon casque audio sans fil pour sa Switch n’est pas si simple. La console de Nintendo est une console hybride, qui offre une expérience de jeu portable, mais qui permet aussi de jouer sur sa TV, une fois la console branchée sur son dock. D’un point de vue audio, cela signifie qu’on peut utiliser un jack 3.5mm dans le premier cas, ou un port USB dans le second.

Vous pouvez d’ores et déjà oublier l’idée d’utiliser des écouteurs Bluetooth que vous possédez peut-être déjà pour votre smartphone. Ceux-ci ne sont pas compatibles avec la Switch (ni aucune autre console de jeux d’ailleurs), bien que celle-ci soit équipée de la technologie Bluetooth. C’est dû au fait que cette technologie sans fil impose par nature une latence élevée pour la transmission audio, qui se traduirait par un décalage de quelques centaines de millisecondes entre le son et l’image. Un tel retard est perceptible et très gênant !

Pour éviter ce genre de désagrément, il faudra obligatoirement opter pour un casque sans fil utilisant une technologie propriétaire qui ne souffre pas de latence. Le problème, c’est que l’immense majorité des casques sans fil se basent sur l’utilisation d’un dongle USB, limitant leur utilisation aux seules séances de jeux sur la TV.

Heureusement, SteelSeries a trouvé une solution : proposer pour son casque Arctis 1 Wireless un dongle qui ne se branche non pas en USB-A comme les concurrents, mais en USB-C, un port dont sont pourvu la Switch et la Switch Lite.

SteelSeries Arctis 1 Wireless, un casque définitivement haut de gamme

L’Actis 1 reprend le design des autres casques SteelSeries, avec un arceau muni d’une armature en acier qui permet d’ajuster le casque à toutes les tailles de tête.

Globalement, le casque est léger et confortable ; l’anneau se serre bien, ce qui permet d’avoir un bon maintien tout en créant une bonne isolation phonique. A noter cependant que les écouteurs ne sont pas très profonds, ce qui fait que ceux qui ont de grandes oreilles peuvent avoir le tissu des haut-parleurs qui entre en contact avec la peau, ce qui peut alors créer une certaine gêne lors des longues sessions de jeu.

Le casque comporte également des commandes situées au niveau de l’oreille gauche, avec un bouton de réglage du volume et un interrupteur qui permet de couper le micro.

Au niveau audio, l’Arctis 1 fait des miracles, et offre des performances dignes de casques 2 à 3 fois plus coûteux. Il reproduit très bien les différentes fréquences du spectre, à l’exception peut-être d’une petite accentuation vers les 100 Hz. En jeu, cela signifie que les explosions et autres tirs d’armes à feu ne sonneront pas plus fort qu’ils ne le devraient, et que les sons plus aiguës ne seront pas masqués par les voix d’un chat vocal. On peut tout de même regretter l’absence de son surround : l’Arctis 1 ne propose que la stéréo.

Le micro est quant à lui tout à fait décent. Bien qu’elles ne soient pas toujours parfaitement fidèles (surtout au niveau des graves), les voix sont claires et le son est similaire à ce qu’on peut avoir avec la plupart des microphones de casques gaming.A noter également que le micro est détachable, et qu’il propose la fonction ClearCast, qui permet d’éliminer les bruits environnants.

Une connectique irréprochable

Nous l’avons vu, l’Arctis 1 wireless propose un dongle USB-C qui permet son utilisation avec la console portable. Mais Steelseries a prévu large et propose de multiples façons de connecter le casque.

Ainsi, ce dongle peut se connecter à un adaptateur USB-A que l’on peut raccorder au Dock, ce qui rend le passage très aisé le passage du mode portable au mode Dock. Il y a aussi un câble USB-A/USB-C qui permet une connexion filaire sur le dock, en vue de recharger le casque lorsque c’est nécessaire, ainsi qu’un jack 3.5mm. Ainsi, l’Arctis 1 est probablement le casque sans fil qui offre la meilleure compatibilité inter-plateformes. En plus de la Switch, il peut aussi bien faire office de casque PS5, que fonctionner sur PC, smartphones ou chaînes Hi-Fi.

Une autonomie confortable

Officiellement, SteelSeries annonce que l’Arctis 1 peut  tenir jusqu’à 20 heures sur une seule charge. Aussi impressionnant qu’il puisse paraître, ce chiffre est même un peu sous-estimé ! Lors de nos tests, l’autonomie du casque a dépassé les 25 heures à 75 décibels, ce qui correspond à un volume relativement élevé pour de nombreuses personnes.

Le seul hic, c’est que pour connaître le niveau de batterie restant, il faudra obligatoirement utiliser le logiciel Steelseries Engine. Celui-ci n’étant disponible que sur PC ou Mac, vous comprendrez aisément que vous ne pourrez pas profiter de cette fonction sur Switch. Néanmoins, comme toujours avec ce type de casque, vous entendrez des petits bips d’avertissement lorsqu’il sera temps de recharger le casque en passant en mode filaire.