Le confinement ne profite pas à l’économie, mais il fait les beaux jours du marché des jeux vidéo. Les particuliers coincés chez eux ont énormément augmenté leur consommation et beaucoup de nouveaux joueurs sont apparus. Résultat, la console de Nintendo, la Switch, est en rupture de stock partout dans le monde. Autre conséquence : les joueurs se replient sur le PC et les ventes s’envolent.

Les jeux vidéo profitent au marché du PC

Depuis plusieurs années déjà, les chiffres partagés par Microsoft et les constructeurs d’ordinateurs ont révélé l’impact majeur des jeux vidéo sur la progression des ventes. Chaque fois qu’un grand jeu avec des exigences graphiques importantes sort, les ventes de PC bondissent. En pleine période de confinement, les jeux vidéo ont carrément été conseillés par l’OMS pour vaincre l’ennui. Alors, sans surprise, les ventes explosent.

Si les consoles en profitent largement, le PC reste la plateforme privilégiée par les joueurs. Le constructeur Samsung et les sites de comparatifs comme BoulotMag ont d’ailleurs remarqué une augmentation des ventes des ordinateurs les plus polyvalents. Il semblerait que les consommateurs se tournent donc vers des machines plus puissantes pour qu’elles ne servent pas seulement à travailler.

Le télétravail pousse les ventes de PC

Cependant, il semblerait également que les jeux vidéo ne soient pas les seuls responsables de cette envolée du marché des PC. Effectivement, avec la mise en place du confinement, près de la moitié de la population mondiale se trouve actuellement enfermée chez elle. Résultat, beaucoup d’entreprises se sont converties au télétravail à marche forcée.

Du coup, beaucoup de particuliers et d’entreprises ont investi dans de nouveaux ordinateurs pour rendre cela possible. Voilà donc une autre explication de ce bond important des ventes. Cela explique également pourquoi les ventes concernent souvent des machines performantes. Elles sont souvent partiellement financées par l’entreprise et beaucoup de métiers nécessitent du matériel de bonne qualité en télétravail.

Risque-t-on une pénurie de matériel informatique ?

Après la rupture de stock de la Nintendo Switch et l’envolée des ventes de PC, il est naturel de se demander si une pénurie de matériel est à prévoir. A priori, il n’y a aucun risque. Le marché des PC est beaucoup plus large que celui des consoles, les constructeurs sont plus nombreux et le nombre d’usines qui continuent à tourner est suffisamment nombreux.

De plus, la vente de PC ne se résume pas seulement à la vente de produits neufs. Les grands gagnants de cette augmentation des ventes, ce sont les sites qui proposent des produits reconditionnés. Leur chiffre d’affaires a connu un bon de 30 % en moyenne sur les trois premières semaines de confinement.