En janvier dernier, la console hybride a démontré son succès en devenant la console la plus vendue aux États-Unis tant sur le plan du nombre d’unité que sur le tarif, selon Mat Piscatella, analyste JV.

Cette affirmation reste cependant à mettre en corrélation avec deux points :

  • les dépenses américaines dans le domaine du matériel informatique ont baissé de 35%, soit seulement 129 millions de dollars
  • les plateformes de marché sont moins visibles

Après son précédent record de ventes à Thanksgiving, la Nintendo Switch continue sur sa lancée. Et c’est tant mieux !