La Swicth bat tous les records de lancement de console et cela se voit notamment du côté des stocks. Que ce soit sur Internet ou IRL, les stocks s’amenuisent et se font de plus en plus rares, les précommandes se multiplient…

Pour faire face à cette crise sanitaire sans précédent pour tous les joueurs français, Nintendo a décidé de réagir.

16 millions de nouvelles Switch

Au lancement de la console le 3 mars dernier, Big N – ou plutôt son président Tatsumi Kimishima – avait été un peu frileux en proposant seulement deux millions d’unités disséminés à travers le monde. Quand on sait qu’une estimation de Super Data chiffre les ventes sur la première semaine à 1,5 million grosso modo, on allait forcément dans le mur ou, plutôt, vers la fin de stock.

Selon le Wall Street Journal, la firme nippone aurait proposer un plan interne destiné à doubler la production de Switch prévues pour le prochain exercice fiscal. Les prévisions originelles étant de 8 millions d’exemplaires, la forte demande mondiale contraint Nintendo a doubler sa production pour tabler sur 16 millions de Switch.

On attend la fin de l’année fiscale, en mars 2018, qui gratifiera le monde de seize millions d’exemplaires Switch. On me souffle d’ailleurs dans l’oreillette qu’avec un gain de 10% sur son action soient 3,7 milliards de dollars d’augmentation du cours de son action, Nintendo peut faire un effort pour satisfaire les joueurs.

En attendant, RDV le 27 avril prochain pour le rapport investisseur de Big N. On aura droit à plus de chiffres et, surtout, les estimations et prévisions sur les mois à venir.