Décédé l’an dernier des suites d’une tumeur biliaire, Satoru Iwata a un parcours atypique et incroyable. Codeur et développeur dans l’âme, l’ancien PDG de Nintendo est à l’origine de titres inoubliables comme Balloon Fight, Super Smash Bros, Dragon Warrior, Pinball, Kirby ou encore Mario Kart. Mais Iwata était aussi une personne charismatique et serviable, toujours disponible pour aider les autres. Les fans se rappellent notamment comment il a sauvé le lancement de Pokémon Stadium en analysant sans documentation le code informatique du jeu Pokémon Bleu & Rouge, tout en résolvant une problématique de taille mémoire disponible pour ajouter la région de Kanto à la version Gold & Silver.

Cet homme incroyable a marqué des générations de joueurs et, de manière plus large, le monde du jeux vidéos, comme l’ont souligné les innombrables hommages posthumes – y compris des hommages vibrants provenant de Microsoft et Sony, concurrents de Nintendo.

Un témoignage anonyme vibrant

L’officialisation de la nouvelle console Nintendo ce 20 octobre a permis à un utilisateur de Reddit, Dairunt, de témoigner toute son admiration pour l’œuvre de Satoru Iwata. Voici la traduction de cet hommage bouleversant.

Mr. Satoru Iwata.

Après avoir écouté en boucle pendant un quart d’heures la chanson Smash Hype Train*, j’ai décidé de vous consacrer quelques minutes.

Vous aviez prévu tout ceci depuis le début. La Wii U n’a pas rencontré le succès que vous attendiez, la 3DS a connu des débuts difficiles. Vous avez réduit votre salaire de moitié pour éviter que votre personnel soit licencié. Cette année et d’autres fois, on a raconté beaucoup d’anecdotes à votre sujet. Tellement que vous finissiez par hausser les épaules en répondant :

Je suis juste un type qui aime faire des jeux vidéo, pas la peine de me rendre plus important que je ne suis.

Mais c’est vrai, vous êtes important. Et cette annonce, alors qu’elle est fêtée par tout Reddit, m’a fait réalisé ceci. Vous avez toujours été là depuis les jours Famicon ; vous avez créé HAL**, une petite entreprise de 5 personnes codant dans une chambre, l’une des plus chère et proche du cœur de Nintendo ; vous avez donné vie à Earthbound, un jeu qui, même si peu de gens y ont joué, gardera toujours une place de choix dans le cœur des gens.

Vous nous avez permis de redécouvrir un endroit familier dans cette suite anticipée de la deuxième meilleure licence Nintendo. Vous avez réinventé la manière dont les jeux vidéo pouvaient être joués, et vous êtes l’un de ces pionniers qui ont transformé l’industrie du gaming en ce gigantesque média actuel.

Vous avez inspiré de jeunes et moins jeunes joueurs de la même manière ; des gens qui avaient grandi en jouant à Balloon Fight puis Pokémon Stadium puis Smash Bros. Vous avez apporté à Melee, maintenant composée de développeurs à plein temps, un soutien et une raison de vivre. Vous avez donné de la joie aux gens.

Pour celles et ceux qui se sentaient déprimés, seuls, exclus, incompris, pour tous ceux qui s’étaient évadés de la réalité l’espace de quelques minutes, vous étiez là.

En ce qui me concerne, j’étais l’un de ces enfants qui avait été maltraité à l’école ; je pleurais souvent et je me sentais seul au monde… j’ai eu du mal à me faire des amis jusqu’au lycée. Mais je savais qu’en rentrant chez moi après l’école, je pourrai jouer quelques rounds sur Melee***, peut-être faire quelques runs en City Trial dans Kirby Air Ride, voyager sur le vaste océan de ce qui fut et reste mon jeu préféré entre tous : The Wind Waker****. Et, alors que vous n’étiez pas directement à l’origine du jeu, je pensais constamment à vous en utilisant ma Baguette du Vent après le travail.

J’ai rencontré un ami au cours de ma sixième année, mon seul ami “Fanboy Nintendo” ; nous étions tous les deux obsédés par la révolution Nintendo, réalisant nos propres mockups et partageant nos idées les plus farfelues. Je lui ai téléphone aujourd’hui. On va déjeuner demain. On est prêt à découvrir ce qui sera la dernière de vos créations que vous partagerez avec le monde.

Il a fallu que je couche noir sur blanc tout ceci pour en arriver à cette conclusion : c’est votre dernier adieu. A tous vos fans. A l’industrie du jeu vidéo. A ce monde. Je n’ai jamais été autant excité par une autre console avant celle-ci alors que l’attente a été angoissante… Je regarderai tout ce que Nintendo nous montrera ; quoi que ce soit, ce sera votre dernière console. Votre ultime création. La chose que vous allez laisser derrière vous encore en développement, mais pleinement conscient que vos employés travailleraient nuits et jours pour lui donner vie selon votre credo :

Les jeux vidéos ne sont faits que pour une chose. Le fun. Du fun pour chacun d’entre nous.

Demain est enfin le jour J. J’espère voir demain sur les écrans des milliers de vidéos en réaction à l’annonce, des milliers d’articles et des millions de commentaires.

Vous avez rendu tout ceci possible. Depuis cet étudiant en deuxième année qui programmé des jeux sur sa calculette et faisait la plonge pour s’acheter un nouvel ordinateur jusqu’à cette icône incarnant la philosophie insouciante et décontractée de Nintendo.

C’est pour vous, Iwata.

Quoi que ce soit.

Vous l’avez fait. Pour nous.

Merci.

Ce témoignage émouvant personnalise toute l’affection du grand public et des gamers pour celui qui a été l’un des plus grands précurseurs dans le domaine du gamin.

Sur ma carte de visite, je suis un PDG. Dans ma tête, je suis un développeur de jeux vidéo. Mais dans mon cœur, je suis un joueur.

Merci Satoru Iwata pour tout ce que vous avez laissé derrière vous.

Références

Plutôt que de surcharger cette confession, j’ai choisi de mettre les notes en fin de page.

* C’est une musique C’Mon and Ride The Smash Hype Train de la licence Super Smash Bros.

** HAL Laboratory est un laboratoire de développement de jeux vidéo, créé le 21 février 1980 par Satoru Iwata, à l’origine des séries Kirby et Super Smah Bros.

*** Melee fait référence au jeu Super Smash Bros Melee.

**** The Wind Waker correspond au jeu GameCube La légende de Zelda : la baguette des vents (Zeruda no densetsu: Kaze no takuto), le 9ème épisode de la saga The Legend of Zelda.