Si vous avez toujours rêvé de vivre votre dernière année de bahut dans la peau d’un adolescent délinquant, à fin du XXème siècle au Japon ? Alors The friends of Ringo Ishikawa pourrait être la petite surprise indépendante de ce début d’année que vous attendez sur la console hybride de Nintendo.

Passe ton BAC d’abord

Développé par le studio russe Yeo, en réalité composé d’un unique développeur, The friends of Ringo Ishikawa vous embarquera au côté du bagarreur Ringo Ishikawa, de son meilleur ami d’enfance Masaru Takahashi et du reste de son gang de quartier.

Un brin rebelle et rechignant à vivre une vie d’étudiant bien rangé, Ringo se verra forcé par son proviseur à améliorer son niveau scolaire sous peine de se voir renvoyer de son lycée qu’il apprécie malgré tout.

Combats de rue et lutte existentielle

Si le titre édité par Circle Ent. peut être perçu dans un premier temps comme un petit beat ’em up sans prétention, notamment lors de nombreuses rixes où le lycéen serra rarement en avantage numérique, The friends of Ringo Ishikawa s’avère être en réalité bien plus riche dans le gameplay qu’il propose.

Si combattre les gangs adverse sera l’une des activités principales du jeu, The friends of Ringo Ishikawa s’approche plus d’une simulation de vie. De nombreuses possibilités s’offriront à vous pour vous permettre de remonter vos notes. Vous pourrez bien sûr participer aux cours et réviser vos matières scolaires, mais aussi vous relaxer avec vos amis, flirter avec les jeunes demoiselles du quartier tout en gardant bien en tête de vous reposer et vous nourrir suffisamment à l’aide des nombreux mini-jeux qui parsèment le titre.

Le beat ’em up narratif du studio Yeo sortira officiellement le jeudi 4 Avril sur l’eShop de la Nintendo Switch au prix de 14,99 € et sera entièrement traduit en Français.