Verdict : 89/100

Certains jeux aiment nous plonger au cœur de concepts osés et d’histoires dont on a qu’une seule envie : connaitre la fin. What Remains of Edith Finch fait partie de ces rares expériences à mi-chemin entre récit interactif et véritable jeu vidéo. Récemment débarqué sur l’eShop de la Nintendo Switch, voyons ce que nous réserve le titre de Giant Sparrow.

Une histoire de famille

Tout débute lors de l’arrivée d’Edith, que l’on incarne à la première personne, à la maison dans laquelle elle a grandit. Sa mère vient de décéder et elle a hérité du domicile familial ainsi que d’une clé qui, elle l’espère, ouvrira la porte de celui-ci. Il se pourrait bien qu’au final elle ouvre une espèce de boite de Pandore de secrets familiaux mais nous n’en dirons pas plus là-dessus.

Le jeu vous plongera dans une ambiance parfois lugubre, parfois austère mais toujours un peu malsaine. Les habitudes de la famille Finch sont assez surprenantes, souvent dérangeantes et on finit par être content des travers de notre propre famille au final. La maison joue un grand rôle dans l’histoire, on y passera quasiment tout le temps du jeu et elle livrera pas mal de secrets.

Un gameplay particulier

Il est difficile de parler du gameplay de What Remains of Edith Finch sans spoiler une partie de l’histoire mais nous allons tenter cet exploit. Le jeu vous placera dans la peau d’Edith sans aucune explication sur comment vous déplacer ou interagir avec son environnement. Rien de bien complexe en soi mais la façon de jouer variera en fonction de l’histoire et des découvertes de notre personnage principal. On plonge donc dans l’aventure sans filet et franchement, c’est pour le mieux. Il n’y a rien d’insurmontable ou difficile à comprendre dans ce jeu qui se cale tranquillement dans la catégorie des walking simulators.

Les développeurs appuient sur l’exploration de la maison pour découvrir leurs intentions et ça fonctionne. Le jeu pose une ambiance particulière et le fait d’avancer sans guide accentue encore les émotions ressenties. Le studio Giant Sparrow nous livre une épopée dans un monde familial très particulier qui ne manquera pas de déclencher de l’effroi, du dégoût et globalement un certain mal-être lors de la découverte de ces secrets de famille vraiment glauques.

Une ambiance vraiment parfaite

Plus qu’un jeu, What Remains of Edith Finch est une expérience interactive dont on ne ressort pas indemne. Les différents passages du jeu nous offrent diverses vision d’une même famille à différentes époques. Les graphismes du jeu sont très détaillés, notamment pour la maison qui est le décor mais aussi un personnage du jeu. Les ambiances ont un très bon rendu, que ce soit de jour comme de nuit. La patte graphique plutôt réaliste est d’une grande qualité et le jeu reste fluide tout au long des quelques heures que compte l’aventure. Quelques changement de styles sont au programme et ils sont toujours de très bonne facture. Les dialogues du jeu sont doublés en anglais par des acteurs de talent et les sous-titres français permettent de plonger pleinement dans l’aventure.

Notes

Graphismes
Gameplay
Histoire
Intérêt

Conclusion

What Remains of Edith Finch est une plongée abyssale dans l’histoire de la famille Finch qui est maudite. Ses membres tendent à disparaitre dans des conditions obscures et la dernière survivante, que vous incarnez, cherche des réponses. Walking simulator, puzzle game et grande expérience interactive, voici les catégories dans lesquelles on pourrait classer le jeu. On voudrait en dire plus sur son déroulement mais cela gacherait vraiment l’aventure qui mérite d’être vécue par tous les joueurs curieux de nouvelles aventures. L’ambiance est très bien retranscrites, les émotions ressenties sont fortes et on ne ressort pas du jeu comme on y est rentré. What Remains of Edith Finch est un jeu dont on se souvient longtemps et dans lequel on replonge finalement avec plaisir tant il est bien construit.

Review réalisée sur la version 1.0.0

What Remains of Edith Finch est disponible sur l’eShop de la Nintendo Switch depuis le 04/07/2019 pour 19,99€.