Verdict : 91/100

Pauvres mortels que nous sommes, nous n’avons pas forcément conscience des forces qui nous entourent. Démons et anges se livrent des batailles incessantes. Les uns cherchent le chaos et les autres veulent purifier les planètes mortelles. Le jeu commence dans cette ambiance divinement infernale.

L’élu, c’est vous

Hayato Ibuki est un journaliste japonais travaillant pour une revue traitant du monde occulte. Votre rédacteur en chef misogyne vous octroie une nouvelle mission : des choses étranges se passent à la gare et vous vous rendez sur place pour enquêter. En arrivant sur le quai, vous interrogez les passants. Un homme bizarre avec des tâches de sang, un geek à lunettes et une étrange fille habillée de violet. Votre mission est d’enquêter sur une demoiselle qui ne porte que cette couleur.

Suite à ces rencontres, vous manquez de mourir écrasé par le train. Une ombre menaçante est responsable de cette tentative de meurtre. La jeune fille en violet vous sauve in extremis mais s’enfuit juste après en laissant une mallette mystérieuse. Suite à ça, vous retournez au bureau et êtes abordé par un ange tombé du ciel. Une très charmante demoiselle du nom de Lua va devenir votre partenaire d’aventure.

Un RPG dans la plus pure tradition

La prise en main du jeu est assez hasardeuse. La mise en route est un peu longue et la scène d’introduction est très floue mais on sent là une volonté de la part des développeurs. Alors, admettons. Lua vous guide à travers vos combats à trouver votre place en tant qu’élu. Votre rôle est de mettre un terme à l’invasion démoniaque qui sévit actuellement sur terre. Au fil de l’histoire, vous comprenez les enjeux derrière votre intervention. Pour résoudre cet épineux problème, vous avez des armes à votre disposition mais également une aide divine.

La mallette renferme un Gangour : un étrange dispositif vous permettant de capturer les démons que vous allez rencontrer. Vous devrez alors les purifier et ils deviendront ensuite vos alliés dans la bataille. Les combats se passent donc à 5 combattants : Hayato, Lua et 3 démons. Chacun a des capacités particulières. Vous pourrez grâce au Karma accumulé les faire progresser. Le Karma se récupère pendant les séquences de dialogues et les combats. Lua utilise une tablette pour vous aider à faire les choses correctement. Dans ce monde, la technologie rencontre la magie. Ce système de combat et de montée de niveau s’inscrit dans une tradition. On a là un RPG classique s’articulant autour d’une histoire prenante. Pari réussi.

Les donjons démoniaques

Alors comment débusquer ces démons, appelés Astrals ? Il faut explorer des niveaux sombres et emplis d’énergie malfaisante. Tantôt dans des caves souterraines ou encore en pleine rue, vous serez quelques fois attaqués par plusieurs démons. Au fur et à mesure, les créatures malveillantes gagneront en puissance d’où l’intérêt de bien entraîner ses propres démons. Ils vous attaqueront par groupe de 2 ou 3. Des énormes bestioles seront également susceptibles de vous causer des ennuis. Vous aurez le choix de les attaquer physiquement ou grâce à de la magie.

Pour les capturer, vous avez une capacité spéciale. Ces lieux démoniaques sont en fait des donjons que vous devrez explorer de fond en comble pour en dénicher tous les secrets. Il y a plus d’une centaine d’Astrals à dénicher. Des enquêtes délivrées par votre rédacteur en chef vous guideront vers ces donjons, autant d’énigmes qui jalonneront votre chemin vers la vérité. La durée de vie du jeu est donc bien étudiée pour vous faire passer des heures et des heures à tenter de sauver un ange déchu.

Notes

Gameplay
Graphismes
Histoire
Durée de vie

Conclusion

Au début, nous avons eu quelques difficultés à rentrer dans l’histoire, la partie tutoriel est assez biscornue et parfois incompréhensible. Mais, à force d’insister sur cette introduction, nous nous sommes laissés prendre au jeu et, au final, NIS America nous livre là un futur succès : une très belle histoire où l’amour fraternel peut vous faire déplacer des montagnes. On oublierait presque le rôle du héros ténébreux. The Lost Child est un bon RPG qui ravira tous les amoureux du genre et en convaincra certains de s’y mettre.

Nous avons joué à la version 1.0.0 qui nous a été donné gentiment par NIS America.

Le jeu sera disponible le 22 juin 2018 en Europe et le 19 en Amérique du Nord.