Verdict : 93/100

Le monde dans lequel vous vous apprêtez à plonger n’est en rien comparable à celui que vous connaissez. Vous vous apprêtez à être happé par l’univers déjanté et si particulier des mangas. Oui, nous parlons bien d’un manga sur les sushis. Et alors ? Et bien croyez le ou non, la recette marche.

L’Empire contre-attaque

Dans un monde où les poissons n’existent plus, un mal sommeille et ronge le cœur des hommes. Un met déchire les peuples et soulève des armées : le sushi. Suite à la première Grande Guerre Sushi, l’Empire a pris le pouvoir. Il interdit jusqu’à prononcer le mot “sushi”. Plus personne n’a le droit d’en manger, sauf ceux partisans de l’Empire. Tant d’orphelins et d’affamés furent les victimes de cette stupide guerre. Et tout ça pour quoi ? Pour du poisson cru et un peu de riz vinaigré. C’est dans cette ambiance que l’aventure de Musashi commence.

Alors que votre ennemi juré Kojiro vous mène la vie dure, un drôle de bonhomme nommé Franklin va vous enseigner l’art d’être une sushiste. Un sushiste est une personne qui vit en harmonie avec les sushis grâce aux esprits gardiens de ces derniers que l’on appelle les sushinités. Mais en quoi consiste cet art ? Et bien, pour faire simple, il s’agit de manger respectueusement des sushis et le pouvoir qu’ils émanent vous fera jeter des assiettes vides au visage de votre adversaire. Malheureusement, Franklin n’a pas le temps de vous en dire plus. Il se fait kidnapper par des sbires de l’Empire. Un long périple commence pour non seulement sauver Franklin mais également libérer la République des griffes de l’Empire. Votre avatar émet alors le vœu de permettre aux enfants du monde entier de pouvoir manger librement des sushis.

Un gameplay prenant

Au cours de votre aventure, vos talents de sushistes vont se développer. Le but est de réaliser la pile d’assiette la plus haute. Plus il y a d’assiettes et plus vous ferez de dégâts à votre adversaire. Pour assembler des assiettes, il faut qu’elles aient la même couleur. Le type de sushis n’a pas d’importance. Les sushis servent à remplir les jauges de vos sushinités. Oui car ils ne sont pas juste un élément de l’histoire. Vous avez 100 sushinités différentes avec autant de talents. Ces capacités spéciales vous serviront tantôt à booster vos attaques, à contrer celles de votre adversaire ou tout simplement à regagner des PV. Ces sushinités peuvent évoluer en gagnant des niveaux. Tiens, ça ne vous rappelle pas quelque chose ?

La comparaison avec Pokémon s’arrête ici car nous ne sommes pas dans un RPG mais bien dans un jeu d’action/réflexion. Afin de profiter au mieux de l’expérience, nous vous conseillons de tester les effets de toutes les sushinités pour déterminer celle qui sera le plus efficace selon l’ennemi que vous avez en face. Selon les talents qu’il utilise, vous devrez utiliser ceux susceptibles de le contrer. Vous pourrez également équiper votre avatar de certains items vous permettant notamment de ressusciter si votre vie tombe à 0. Enfin, vous débloquerez les bonutriments. En sélectionnant votre sushi préféré, il vous octroiera son bonutriment et donc un bonus propre à chaque sushi.

Un univers manga au service du vidéo ludique

Quand vous lancez le jeu, un opening digne des meilleurs mangas vous accueille. Dans Sushi Striker’s : the Way of Sushido, les fans de mangas seront servis. Ce jeu utilise absolument tous les codes des shonens, à savoir mangas du style Dragon Ball ou encore One Piece. Il y a cette notion du héro pataud au début de l’histoire qui finit par révéler le véritable potentiel qui sommeille en lui.

Que vous choisissez l’avatar masculin ou féminin, votre but en tant que sushiste est d’atteindre l’état du sushido. Une transe dans laquelle vous entrez, tellement votre manière de manger les sushis est délicate et intense. Ce pouvoir paralysera les non-initiés et bloquera les autres sushistes capables de maîtriser le sushido. Cela ne vous rappelle pas SonGoku ou Naruto ? Il vous faudra du skill et de la réflexion pour arriver aux bouts de tous les niveaux et de battre le bipolaire Empereur qui tyrannise tant de personnes. Quels mystères se cachent derrière ces persécutions ? Quel secret renferme la disparition de vos parents pendant la Grande Guerre ? Toutes les réponses vous seront révélées au cours du jeu. Cette ambiance manga est tout bonnement intelligente. Elle rend l’univers crédible et surtout, addictif.

Notes

Gameplay
Graphismes
Histoire
Intérêt

Conclusion

Une chose est sûre, ce jeu nous a surpris à bien des égards. L’univers est tellement barré et fou qu’on se sent forcément entraîné dedans. Il faut dire que c’est l’aspect manga qui rend certains passages logiques. Les batailles sont rythmées et le niveau augmente progressivement pour laisser au joueur le temps de se familiariser avec le système de combat. Le seul point négatif serait que le mode multijoueur se retrouve ralenti par les serveurs. Les combats sont en vitesse réduite et cela tue presque le gameplay. On se doute que le problème sera résolu dans un avenir proche. En conclusion, une belle découverte et une licence qui a un bel avenir devant elle.

Nous avons joué à la version 1.0.1.

Le jeu est disponible sur le Nintendo eShop et en version physique depuis le 8 juin 2018.