Verdict : 88/100

Il y a beaucoup de jeux qui sortent de l’ordinaire. L’un d’entre eux sort aujourd’hui sur l’eShop de la Nintendo Switch et nous allons vous en livrer nos impressions. Les dĂ©veloppeurs ont particulièrement soignĂ© l’ambiance de Stick It To The Man dont l’histoire est Ă  se tordre de rire. Un Ă©quipement personnel de sĂ©curitĂ© pourrait ĂŞtre nĂ©cessaire Ă  la lecture de ce test fracassant.

Image du jeu Stick It To The Man sur Nintendo Switch

Une histoire follement attrayante

Ray est testeur de casques de chantier, il prend donc des coups sur la tête à longueur de journée qu’il évalue en nombre d’étoiles. Son habitude à s’en prendre plein la tête semble avoir guidé un étrange obus cylindrique contenant un être vivant non identifié. A son réveil, Ray se voit affublé d’un bras spaghetti rose qui sort de sa tête et qui lui permet de lire dans les pensées des personnages qu’il croise. Il pense évidemment n’être que dans un rêve et se réveille ensuite vraiment à l’hôpital. La suite, nous ne vous la raconterons pas en détails, nous vous laisserons le bonheur de découvrir l’histoire extrêmement bien écrite lors de votre session de jeu. Sachez seulement que Ray sera accusé d’un crime et poursuivi par des hommes de main qu’il faudra bien évidemment éviter pour découvrir toute la vérité.
Stick It To The Man est un jeu d’aventure, qui mêle habillement phases de plateformes et surtout des phases de réflexion. Le bras spaghetti rose supplémentaire permet en effet à Ray d’interagir avec des zones de son environnement qui se décollent telles des languettes d’apéricube. On découvre alors des personnages hauts en couleurs qui ont tous un souci à régler et pour lesquels Ray sera un bon samaritain. Il faudra pour cela récupérer des objets, sous formes de stickers, et les coller sur les zones adéquates pour changer le cours des événements pour les personnages secondaires mais surtout pour Ray. Si les premiers niveaux sont assez linéaires et n’offre que des possibilités de récolte de stickers limitées, plus on avance dans le jeu et plus la collection va s’agrandir. Et la réflexion vraiment se mettre en place.

Image du jeu Stick It To The Man sur Nintendo Switch

Des énergumènes diablement attachants

Les situations dans lesquelles Ray s’immisce sont toujours cocasses, drôles mais aussi carrément bizarres. Il devra par exemple écouter les pensées d’un homme amoureux d’un crocodile, d’un homme enfermé dans un coffre de voiture par la mafia ou encore d’un poisson rouge, tout ça dans un seul niveau. On vous laisse imaginer ou plutôt découvrir les nombreuses rencontres étranges que les développeurs ont imaginées pour vous garder en haleine tout au long du jeu. Et le pire dans tout cela, c’est que ça fonctionne, les personnages et les situations sont loufoques et on s’amuse à décrypter les désirs des uns et des autres, trouver les objets qui déclenchent des mécanismes pour obtenir le sticker qui permettra de passer à la suite.
Lors des phases d’évitement de ses poursuivants, Ray devra user d’un bon timing mais aussi et toujours de ruse. Il pourrait bien dĂ©guiser ses ennemis pour dĂ©tourner l’attention, mais ça, on ne vous l’a pas dit. Les contrĂ´les de cette drĂ´le d’aventure sont simples et faciles Ă  prendre en main. On dirige Ray grâce au stick gauche et au bouton B pour les sauts tandis que son bras spaghetti rose est contrĂ´lĂ© par le stick droit et les gâchettes. La gâchette droite (ZR) permet de s’agripper Ă  des punaises qui permettent d’atteindre des plateformes trop Ă©loignĂ©es pour un saut classique ou d’attraper les stickers alors que la gâchette gauche (ZL) offre la possibilitĂ© de lire dans les pensĂ©es de tous les personnages du jeu. MĂŞme si cette fonction est au cĹ“ur du jeu, l’absurditĂ© des situations et des dialogues permet de ne pas sombrer dans la rĂ©pĂ©titivitĂ©. On attend avec impatience le dialogue suivant, qu’il faut suivre avec attention pour deviner quel genre de sticker il va falloir trouver.

Image du jeu Stick It To The Man sur Nintendo Switch

Une réalisation aux petits oignons

Le jeu est entièrement doublé en anglais et sous-titré en français. L’ambiance grotesque et l’humour omniprésent sont extrêmement bien retranscris dans la traduction donc pas de perte dans l’exécution. Les jeux de mots sont adaptés et collent toujours parfaitement à l’action requise par le cerveau torturé des développeurs. Outre le casting des voix d’excellente qualité, la bande-son du jeu vous plonge dans une formidable ambiance jazzy. Les pistes sonores sont travaillées et entretiennent une atmosphère mystérieuse un peu vintage qui fait penser aux films noirs des années 50.
Si les oreilles sont au paradis et profitent allègrement de Stick It To The Man, les yeux ne sont pas en reste avec des graphismes au style cartoon 5 Ă©toiles, comme les chocs que subissent les casques-tests de Ray. L’univers du personnage est fait de carton, il se dĂ©place de punaise en punaise et colle ou dĂ©colle toutes sortes de stickers. Les animations sont fluides et on apprĂ©cie le travail de crĂ©ation d’un univers Ă  part entière qui ne ressemble Ă  aucun autre. Les idĂ©es originales du scĂ©nario, les envies bizarres des personnages et les rĂŞves de Ray deviennent rĂ©els sous la plume des dĂ©veloppeurs et c’est un vrai rĂ©gal. La durĂ©e de vie est d’une petite dizaine d’heures mais on ne dit pas non au fait de revivre les aventures dĂ©jantĂ©es de Ray dès que l’occasion se prĂ©sente.

Image du jeu Stick It To The Man sur Nintendo Switch

Notes