Verdict : 88/100

La Nintendo Switch accueille tous les types de jeux dans sa ludothèque, des plus connus aux plus obscures. Nous allons aujourd’hui nous pencher sur un genre que nous n’avions pas encore eu l’occasion de traiter sur nos pages, le visual novel, avec Steins;Gate Elite. Cette version Switch est un remaster du jeu sorti en 2009 qui intègre l’animé dérivé du soft.

Un savant fou et des bananes

Okabe Rintarō est le personnage principal de notre histoire. En plein coeur du quartier otaku de Tokyo, Akihabara, notre bon héros se presse pour aller assister à la conférence d’un scientifique sur les voyages dans le temps. Accompagné par Mayuri Shiina qu’il considère comme sa petite soeur, il se retrouve embarqué dans un tourbillon d’évènements étranges. Il fera la rencontre d’autres protagonistes qui viendront créer de nouveaux rebondissements dans son histoire. Mais aussi à élucider une drôle d’affaire de bananes se gélifiant lors de l’utilisation d’un four à micro-ondes modifié. Il se pourrait bien qu’Okabe ait créé une machine à voyager dans le temps contrôlée par son téléphone portable, mais nous n’en dirons pas plus là dessus.

Un gameplay très succinct

On plonge volontiers dans les aventures rocambolesques d’Okabe Rintarō et ses amis et on les suit assidument en appuyant sur le bouton A pour passer d’une séquence de dialogue à une autre. On passe donc la majeure partie du temps à lire, admirer les animations et appuyer pour avoir la suite. Cela pourrait paraitre comme une critique, mais c’est tout à fait normal pour un visual novel. Celui-ci propose cependant un léger twist interactif via le téléphone portable du protagoniste principal. Lorsqu’il reçoit un message, on peut soit choisir de l’ignorer, opter pour y répondre et ensuite sélectionner le thème sur lequel on veut discuter s’il y en a plusieurs dans le texto d’origine. Ces choix impliquent des changements dans le déroulement de l’histoire, même s’ils ne sont pas forcément évidents lors de la première partie. Diverses fins sont effectivement au programme pour les plus assidus qui souhaiteraient revivre la quarantaine d’heures du visual novel plusieurs fois.

Une présentation soignée

Steins;Gate Elite a l’apparence d’un anime de bonne facture et intègre même les scènes de l’adaptation qui avait été faite du jeu. On a vraiment l’impression de prendre part à cette aventure folle remplies de références scientifiques. Un glossaire se remplit au fur et à mesure des dialogues et on y apprend pas mal de choses dans divers domaines scientifiques, la physique, la relativité, les théories de voyage dans le temps ou encore l’informatique. Il faudra s’accrocher au début mais on prendra vite l’habitude de le consulter pour mieux comprendre ce qui se trame dans l’histoire. Le seul souci, et pas des moindres, c’est que le jeu n’est disponible qu’en langue anglaise. Il faut donc avoir un bon niveau dans la langue de Shakespeare pour profiter au mieux des détails. Les dialogues des personnages sont entièrement doublés en japonais et on profite de l’excellent travail des comédiens, très crédibles. L’ambiance sonore globale est digne d’une belle production d’anime et donc très immersive.

Notes