Verdict : 71/100

Les RPG sont nombreux sur l’eShop, on ne cesse de le répéter. On y joue souvent un guerrier armé jusqu’au dents, avec une armée pour l’aider dans une quête grandiose d’un autre temps. Et si on changeait la recette pour une fois ? Saturday Morning RPG sur Nintendo Switch a cette ambition, voyons si le résultat est à la hauteur.

Une plongée au coeur des années 80

Vous incarnerez un nerd des années qui ont vu naître quelques-uns des rédacteurs de SwitchFan. Il découvre un cahier magique qui permet d’attribuer des pouvoirs magiques à des objets du quotidien et par la même occasion de combattre les harceleurs notoires du lycée tout autant que les super méchants des jeux vidéo de l’époque.

Voilà un décor intéressant qui sort un peu (beaucoup) de l’ordinaire. Notre héros, qui n’en est pas vraiment un au début, partira en exploration à travers quatre environnements différents dans lesquels il rencontrera des alliés à aider et des méchants à castagner. Tout sera prétexte à titiller votre nostalgie des années 80, de l’attaque au gant magique de Michael Jackson réalisée avec un moonwalk d’enfer ou encore ses allusions à Retour Vers le Futur.

Un vrai hommage aux JRPG

Outre l’esthétique de son thème, Saturday Morning RPG est un réel hommage aux JRPG classiques. Les combats s’effectuent au tour par tour, le monde dans lequel on évolue est ouvert et regorge de quêtes secondaires et on peut améliorer notre personnage.

Le système de combat revêt tout de même une réelle originalité en rendant le tour par tour beaucoup moins passif qu’il pourrait l’être. En effet, chaque attaque pourra être pondérée via quelques QTE bien exécutés, on restera donc bien concentré pour appuyer sur le bouton A au bon moment. On pourra également se défendre face aux attaques ennemies en appuyant sur un bouton au moment opportun. Cette possibilité d’amoindrir les dégâts est tout de même la bienvenue, surtout lorsqu’on se trouve face à trois gobelins qui s’auto-régénèrent. En plus de tout cela, on commencera chaque affrontement par un grattage effréné de stickers sur notre cahier magique, pour augmenter nos statistiques pour la lutte à venir. Cela remplace d’un manière ludique un lancement de dé que l’on retrouverait en d’autres circonstances.

De l’humour et de l’absurdité

Le jeu propose de nous plonger dans une époque où il valait mieux ne pas se prendre au sérieux et les quêtes parfois farfelues que l’on nous présente son en totale adéquation avec l’idée de départ. On ne vous spoilera pas mais le ton est toujours léger et c’est très plaisant. Le seul bémol est l’omniprésence de l’anglais au détriment de notre chère langue de Molière. Le langage étant assez familier, on passera son chemin si l’on ne maîtrise pas un minimum.

L’ambiance graphique ne se prend, elle non plus pas au sérieux et on se demande parfois ce qui est passé par la tête des développeurs. Globalement, les animations et graphismes en pixel art sont un vibrant hommage aux jeux de notre jeunesse. On se retrouve cependant parfois avec un gros décalage de style entre le décor presque en cell-shading et les protagonistes du premier plan en gros pixel. On a parfois l’impression d’un mash-up assez improbable et finalement très perturbant. L’histoire et le gameplay permettent de passer outre ce détail mais il fallait qu’on vous prévienne.

Notes

Gameplay
Graphismes
Histoire
Intérêt

Conclusion

Saturday Morning RPG est un hommage aux JRPG classiques transposé dans une délicieuse ambiance eighties. Le gameplay revêt une vraie originalité qui enlève l’aspect passif des combats au tour par tour et l’histoire qui ne se prend pas au sérieux permet de s’évader un peu entre deux jeux plus terre-à-terre. Certains aspects graphiques peuvent s’avérer perturbants par un manque de cohésion dans certains plans mais Mighty Rabbit Studios a mis tout son cœur dans ce jeu et on prend un réel plaisir à le parcourir.

Review réalisée sur la version 1.0.0 gracieusement fournie par Mighty Rabbit Studios via Limited Run Games.

Saturday Morning RPG est disponible sur l’eShop de la Nintendo Switch depuis le 26/04/2018 pour 7,99€ (7,19€ jusqu’au 18/06/2018) et en version physique exclusivement chez Limited Run Games.