Verdict : 85/100

Ah, le temps des guerriers japonais. Cette époque où les justiciers étaient les défenseurs du pays du Soleil Levant. En ces temps reculés, le maniement des armes se révélaient synonyme d’honneur. C’est dans cette ambiance que One Strike va vous transporter. Combattez pour votre honneur, combattez pour conquérir le Japon.

Des combats en 2D très rapides

Le jeu s’ouvre sur deux combattants faisant tinter leurs lames. Dans One Strike, le principe est simple. Vous allez devoir prouver votre valeur de guerrier dans la plus pure tradition japonaise. One Strike s’affiche dans des graphismes en 2D, savamment saupoudré d’une musique aux sonorités nippones. Passons tout d’abord par l’entraînement qui va nous permettre de nous familiariser avec les 6 personnages.

Le mode entraînement serait ici le mode arcade. Il n’y a pas de tutoriel à proprement parler. On peut définir ses touches mais sinon, nous sommes directement lancé dans le vif du sujet. Un peu abrupt mais la prise en main est assez fluide. Dans le mode arcade, vous affronterez tout à tour les 6 protagonistes. 5 vies de part et d’autre, un seul coup vous tue. Il n’y a aucune barre de vie. Le jeu se veut réaliste, à savoir que dans la vrai vie un homme ne peut survivre à un katana logé en travers de son corps. Vous n’avez pas le droit à l’erreur. L’instinct prendra souvent le dessus par conséquent et les combats se concluent rapidement.

Petits problèmes d’équilibrage

Nous nous tournons maintenant vers le mode One Life. Ici, les 6 personnages sont à abattre avec une seule et unique vie. Si vous mourrez, vous devez tout recommencer. Sans autre forme de procès, si votre adversaire vous touche, vous vous viderez de votre sang. La représentation du KO dans ce jeu est d’ailleurs assez radicale.

En terme d’équilibrage, disons tout simplement qu’il y a 5 personnages normaux et un complètement cheaté. La demoiselle avec son Kusarigama vous tranche la tête à la vitesse de la lumière. La portée de cette arme a deux conséquences : si vous la jouer vous passer les 3 niveaux de difficulté sans aucun problème mais si c’est votre adversaire et que vous avez un autre personnage, bon courage pour la passer. La différenciation des 6 personnages est très bien faite mais cet équilibrage reste hasardeux.

Hajime !

Le mode Team Duel est idéal pour allonger la durée des combats et donc de la conquête du pays. Vous pouvez choisir 3 guerriers et vous devrez passer les différentes équipes de 3 pour arriver jusqu’au tableau d’affichage. Quand vous achevez un niveau de difficulté dans l’un des modes, vous finirez devant ce tableau qui affichera en vert le personnage avec lequel vous avez triomphé. Enfin le mode tournoi rendra le mode versus encore plus intéressant. Vous pourrez jouer en local avec vos amis pour des batailles endiablées. Pas de possibilité de jouer en ligne. Allez, maintenant, place au combat : Hajime !

Notes