Verdict : 94/100

Être un ninja est un rêve pour beaucoup et peu peuvent vraiment prétendre arriver à la cheville de ces acrobates furtifs incroyables. N++ sur Nintendo Switch vous fera vous sentir au plus proche des capacités des ninjas, sans transpirer d’ailleurs que des mains.

Essayer, échouer, apprendre

N++ est un jeu de plateforme dans la plus pure tradition du genre. Vous devez mener un personnage filiforme d’un point de départ à une sortie, en passant par un interrupteur qui ouvre la-dite porte. Les niveaux sont assez tarabiscotés pour vous donner du fil à retordre et surtout remplis d’obstacles mortels. Il faudra éviter de rencontrer les pics, de se faire rattraper par les missiles à tête chercheuse ou encore de se laisser électrocuter par les vilains robots. En somme, le danger guette à chaque coin de l’écran et même au milieu donc il faut rester sur ses gardes à chaque instant.

A cela, il faut ajouter une physique du personnage très particulière. En effet, il semble quelque peu flotter lorsqu’on lui demande de se mouvoir. On s’y habitue assez vite mais c’est assez déroutant lors des premiers essais, dans des niveaux faciles d’accès, heureusement. On apprend très vite aussi qu’il faut gérer l’amplitude des mouvements du héros également. Lorsque l’on court sur un plan incliné, on gagne en vitesse verticale, ce qui permet de sauter plus haut. Si l’on court sur les surfaces planes, on gagne en vitesse et donc en longueur de saut. Chaque saut mural (ou normal) enchaîné, permet également de gagner en amplitude verticale. Il faut donc bien doser nos actions, avoir les bons réflexes pour bientôt voir le ninja virevolter entre les dangers tel un danseur moderne sur la scène de l’opéra Garnier. Et c’est à ce moment là que l’on s’amuse vraiment parce qu’on en sort fier et grandi. Jusqu’au prochain niveau.

5 niveaux en 90 secondes

Le jeu est divisé en épisodes eux-mêmes composés de 5 niveaux. Il faut finir les 5 niveaux pour que l’épisode soit considéré comme réussi. La durée de vie moyenne du ninja étant de 90 secondes, vous n’aurez que ce laps de temps pour réaliser vos prouesses dans un épisode. Ca peut paraitre peu mais finalement on s’en sort assez vite, notamment en récoltant les point dorés disséminés à travers les maps. Chacun d’entre eux ajoute 2 secondes supplémentaires au compteur de temps global, ce qui permet de finir les challenges avec un peu d’avance… en général.

La difficulté est très progressive lorsque l’on se lance dans le jeu et avec plus de 1125 niveaux au compteur, on en a pour notre argent. Si l’on apprécie le genre, N++ remplit totalement le contrat avec des contrôles simples qui répondent très précisément à ce que l’on veut faire, après avoir appréhendé la physique du personnage comme décrit précédemment. Le package est d’autant plus complet que l’on peut également se lancer dans la création de niveaux et profiter des créations des autres. Attention toutefois puisqu’il ne semble pas y avoir de vérification de la faisabilité des niveaux avant publication, ce qui peut faire naitre une certaine frustration si l’on échoue sans raison valable.

A apprécier seul ou à plusieurs

Si vos amis aiment également les jeux de plateforme et le challenge, vous pourrez les convier à profiter de N++ jusqu’à 4 en simultané. Un mode course est également disponible pour les vrais afficionados de la compétition. Vous pourrez également parcourir des niveaux spécifiques en coopération à deux dans lesquels il faudra régulièrement qu’un se sacrifie pour que l’autre puisse rejoindre la porte de sortie et ainsi le niveau suivant. Le contenu du jeu est presque infini et c’est une vraie merveille.

Visuellement, le style est très minimaliste avec des thèmes de couleurs ultra contrastants. On peut choisir de jouer avec un thème en particulier ou laisser le jeu les changer cycliquement. Ils sont débloqué au fil de votre progression. Celle-ci est très plaisante puisque plusieurs épisodes sont disponibles à l’essai simultanément donc on n’est jamais vraiment bloqué par un niveau trop difficile, il y a toujours quelque chose à tenter. On ajoutera que la bande-son, à l’image du thème coloré, est au choix du joueur donc vous pourrez l’adapter à votre humeur et vos envies.

Notes

Graphismes
Gameplay
Rejouabilité
Intérêt

Conclusion

N++ promet d’être un jeu de plateformes et le contrat est rempli jusqu’au bout des 1125+ niveaux. Le format de cinq niveaux à finir pour boucler un épisode en 90 secondes permet de garder un excellent dynamisme et de contre-balancer la difficulté d’un niveau par d’autres un peu plus permissifs autour. La physique du personnage est particulière mais on s’y habitue rapidement et on apprécie alors de le voir virevolté légèrement entre les dangers qui le guettent de toutes parts. On meurt beaucoup aussi, il faut l’avouer mais les niveaux étant très courts, le challenge est vraiment dans la durée et surtout la récolte de tous les éléments dorés disséminés partout. Un éditeur de niveaux est également disponibles pour les créatifs, les curieux pourront profiter des idées des autres. On apprécie également l’inclusion d’un mode coopératif à deux et compétitif jusqu’à quatre. Le jeu de Metanet Softwar Inc est un package complet au gameplay parfait qui devrait trouver sa place dans la ludothèque de tous les amateurs de plateformes au challenge savamment dosé.

Review réalisée sur la version 1.0.0 gracieusement fournie par Metanet Software Inc.

N++ est disponible sur l’eShop de la Nintendo Switch depuis le 24/05/2018 pour 14,99€.