Verdict : 92/100

Il était un temps où les jeux de plateforme nous obligeaient a garder notre sang froid et surtout nous apprenaient que la persévérance est une très grande vertu. Miles & Kilo s’inspire grandement de cette belle époque et apporte à la Nintendo Switch une douce saveur rétro qui fait suite à l’excellent Kid Tripp.

Un voyage qui commençait pourtant bien

Miles et son chien Kilo était dans leur avion lorsque la météo a décidé de s’emballer et de laisser s’abattre sur eux un énorme orage. Ajoutez à cela une déviation dans leur trajectoire et les voici propulsés ou plutôt échoués sur une île étrange et hostile. Afin de pouvoir repartir, il leur faudra récupérer les pièces de leur aéronef, volées par divers protagonistes autochtones.

On prendra alors le contrôle du valeureux Miles dont les déplacements sont liés classiquement au stick gauche et au bouton de saut (A ou B). Il lui est possible de sauter sur les ennemis pour les éliminer ou il peut glisser sous les obstacles ou lancer des fruits  (Y ou X) pour libérer la route également. Le principe du jeu reprend les bases de Super Mario Bros pour livrer un jeu de plateforme 2D qui a du chien. En effet, on pourra également jouer avec Kilo qui se mettra à courir automatiquement avec Miles accroché au bout de la laisse. Outre le côté comique de cette situation, la variété de gameplay est la bienvenue. Kilo étant en course automatique, il faut travailler notre timing pour effectuer des sauts parfaits et utiliser la fonction d’attaque ciblée à bon escient pour progresser. En effet, les ennemis se verront couvert d’une cible que l’on rejoindra en un clin d’oeil à la manière de l’attaque de Sonic. Cela permettra de traverser des gouffres ou des étendues d’eau dans lesquelles on se noierait.

Un gameplay exigent et plaisant

Vous l’aurez compris, Miles & Kilo s’inspire des meilleurs plateformers de l’histoire. Si l’on cherche une troisième référence, on pourrait même parler de notre cher gorille Donkey Kong pour certaines phases en véhicules ou niveaux au crépuscule. Mais nous vous laisserons le bonheur de les découvrir dans le jeu. Un bon jeu de plateformes nous pousse dans nos retranchements et nous demande d’être précis. C’est vraiment le cas ici, avec des ennemis à tous les coins de l’écran, une réserve de fruits limitée par la récolte que l’on fait et un timing de saut impitoyable. On échoue, on apprend, on avance encore un peu plus et on jubile à l’idée de passer au niveau suivant. Des niveaux avec des boss sont également au programme dans lesquels il faudra les attraper pour récupérer les fameuses pièces de l’avion.

Chaque niveau du jeu est différent et c’est vraiment un bonheur de s’y essayer. Les contrôles sont bien calibrés et on peut même changer les boutons liés au saut et à l’attaque si l’on est plus confortable avec une autre disposition. Les amateurs de challenge seront ravis d’apprendre qu’à chaque fin de niveau, le jeu nous attribue une note en fonction du temps mis à le terminer, le nombre de fruits dans notre escarcelle, du nombre de pièces récoltées et affiche également le nombre de morts rencontrées avant d’attendre la fin. Un système de succès est également présent, permettant de réaliser toute sortes d’exploit comme finir un niveau sans tuer un seul ennemi ou remporter un joli rang S. Les speedrunners seront également au paradis puisque le jeu nous pousse clairement à aller à l’essentiel et le plus vite possible.

Une délicieuse ambiance rétro

Miles & Kilo se présente comme un jeu 8-bits avec de jolis pixels. Les graphismes sont cependant hyper soignés et les animations très fluides. On pense notamment aux roulades de Kilo ou aux phases dans les lianes qui offrent une satisfaction visuelle parfaite. Les environnements au fil des mondes sont variés et le bestiaire se renouvelle très bien également. Les références aux classiques du genre nous feront sourire et nous souvenir des sensations ressenties à l’époque où l’on y jouait. Le jeu joue clairement la carte de la nostalgie des trentenaires mais apporte une grosse touche d’humour avec l’absurdité des situations et les quelques phases de dialogue bien pensées et en français.

L’ambiance sonore est également inspirée de l’époque 8-bits mais est extrêmement plaisante et juste ce qu’il faut pour nous motiver dans la progression. On retrouve des sensations perdues dans un autre temps, une difficulté souvent lissée et donc un vrai plaisir dans la réussite qui manque souvent de nos jours.

Notes

Gameplay
Graphismes
Histoire
Intérêt

Conclusion

Miles & Kilo s’inspire des grands noms du jeu de plateforme 2D et nous offre un challenge des plus plaisants. Les références sont amusantes, l’humour des situations des protagonistes nous fera sourire et le jeu nous poussera dans nos retranchements. Vous apprendrez ou réapprendrez à mourir et à recommencer un niveau au début (ils sont assez courts, rassurez-vous) tout en ayant appris comment aller un peu plus loin. La variété dans le gameplay est la bienvenue, que l’on prenne le contrôle du jeune maitre ou de son chien. On a là un excellent plateformer qui devrait devenir un classique du genre.

Review réalisée sur la version 1.0.0 gracieusement fournie par Four Horses.

Miles & Kilo est disponible sur l’eShop de la Nintendo Switch depuis le 05/07/2018 pour 7,99€.