Verdict : 70/100

Il fait bon se promener dans les bois au clair de lune avec un air de piano dans les oreilles. Un programme relaxant et enchanteur que nous proposent Petite Games et Ratalaika Games avec Midnight Deluxe sur Nintendo Switch. Pas besoin de lampe-torche, il n’y a pas à avoir peur de ce puzzle-game tout mignon.

Un cube qui a du ressort

Dans Midnight Deluxe, vous contrôlez un cube luminescent dans des environnements en contre jour. Le but est d’amener ce cube dans le trou situé généralement à l’autre bout du niveau en un minimum de coups, comme au golf. Pour déplacer votre petit héros passif, vous choisirez l’orientation et la force de sa propulsion à l’aide du stick gauche ou en pointant directement sur l’écran tactile de la console.

La force appliquée au petit cube le fera virevolter d’un côté à l’autre avec plus ou moins d’altitude selon votre envie. Il faudra quelques essais pour apprendre à doser et à viser mais l’ensemble est vraiment très intuitif. Le jeu et ses 70 niveaux vous mettront au défi d’éviter tous les dangers et d’atteindre le but en aussi peu de mouvements que possible, afin d’obtenir les précieuses trois étoiles de récompense. Celles-ci garniront le menu de sélection des niveaux et vous empliront de fierté.

Des dangers à chaque coin de plateforme

Les développeurs n’ont pas lésigné sur les risques que doit prendre le joyeux Midnight pour atteindre sa destination finale. Il faudra éviter des scies circulaires, des pics mouvants, d’autres fixes et parfois même faire la course contre des ennemis mortels. Il faudra également prendre garde de ne pas sortir de l’écran sous peine de revenir au point de départ. Et croyez-nous, vous allez beaucoup y revenir !

Il faut beaucoup de précision et parfois de réflexes pour mener le petit cube à destination. Mais en plus des dangers, la maniabilité du jeu aura parfois votre peau. En effet, les contrôles sont parfois trop peu réactifs pour permettre de se sortir d’une situation inextricable avant l’arrivée du monstre à pics. Ce n’est pas souvent et les niveaux sont assez courts pour ne pas s’arracher les cheveux mais c’est tout de même frustrant sur l’instant. Dans l’ensemble on s’en sort toujours bien et on est satisfait de pouvoir tester le niveau suivant. Et on a d’ailleurs un peu de mal à s’arrêter de jouer lorsque l’on est en pleine progression.

Une esthétique parfaite

Vous l’aurez compris, le jeu est assez addictif pour vous pousser à tenter toujours d’accéder à la suite et c’est en partie grâce à son esthétique douce. Le jeu au crépuscule est très sympathique, la luminescence du cube amène des effets de lumière très agréables et le tout rend les niveaux très lisibles. Le jeu se veut relaxant et il l’est même pour les yeux.

La promenade en forêt se fait au son du piano qui colle parfaitement à l’ambiance visuelle. Plusieurs pistes permettront de varier un peu les plaisirs. On regrettera que la bande-son reprenne à la première note à chaque fois que l’on recommence un niveau, ne permettant finalement pas d’en profiter pleinement.

Notes