Verdict : 75/100

Il y a des jeux qui tapent à l’œil dès le premier regard sur la page de présentation de l’eShop de la Nintendo Switch. Metropolis Lux Obscura est de ceux-là, avec sa pin-up trop peu habillée pour habiter dans les pays du Nord sans attraper la mort à coup sur. Voyons si les apparences sont trompeuses ou si le jeu est aussi palpitant qu’il parait.

De vengeance et de coups bas

Lorsque l’on commence une partie de Metropolis Lux Obscura, on débarque en fait en ville après un séjour en prison. Le personnage principal que l’on incarne a cependant été accusé à tord. Ce retour à la liberté est pour lui le moyen de trouver qui lui a fait porter le chapeau et éventuellement lui régler son compte. Il reprendra contact avec un de ses amis qui l’aiguillera vers le patron de la mafia du coin.  Évidemment, rien ne roulera comme sur des roulettes mais on s’y attend forcément.

Le scénario est peu original puisque déjà traité sous d’autres formats mais l’important est que celui-ci sert un genre de jeu auquel on ne s’attend vraiment pas : un puzzle-game. Et pas n’importe quelle forme de puzzle-game, un match-3. Vous savez, Candy Crush et consorts. Oui, ça surprend si l’on ne s’est pas renseigné avant d’acheter le jeu. Le gameplay est cependant un peu différent puisque les alignements de formes identiques servent à combattre les ennemis qui se dressent sur la route du héros. Vous pourrez donc aligner des coups de poing à mains nues ou recouvertes de chaines, des coups de pieds ou encore de taser. Il faudra cependant éviter les badges de police. Les points de vie des personnages s’envolent à chaque coup reçu et un combat est gagné par le premier à mettre l’adversaire KO.

Savoir encaisser pour rendre les coups

Vous prendrez également des coups ou des coups de crocs lors des combats contre les chiens de garde. Pour palier à cela, il faudra aligner des boites de secours pour reprendre des forces. La stratégie est au rendez-vous de ce puzzle-game, il faut bien appréhender les déplacements des pièces pour pouvoir enchainer les actions en notre faveur. Contrairement aux autres jeux du genre, on peut déplacer un item sur l’ensemble de la ligne horizontale ou verticale, et pas juste sur une des cases adjacentes. Cela ouvre le champs des actions possibles même si le nombre accru d’items à l’écran fait que les combos sont tout de même plus dus à la chance qu’à la technique.

Le scenario se développe tranquillement au fil des discussion avec les habitants de la ville et des choix sont parfois à faire pour le faire évoluer. On peut visiter les lieux dans l’ordre qui nous plaît, avec la contrainte de leur disponibilité au moment où l’on accède à la carte. Le jeu propose quatre fins alternatives et la curiosité extrême pourrait vous pousser à refaire le jeu autant de fois pour toutes les voir mais l’intérêt est tout de même limité.

Une ambiance à la Sin City

Un des grands points forts du jeu est sa présentation. Faite de cases de comics animées, on apprécie vraiment le style de la narration et on arpente l’histoire avec un plaisir visuel indéniable. Le thème du jeu étant la vengeance dans une ville où le strip-club et la violence sont au cœur de la vie, on ne mettra pas forcément le jeu entre les mains des enfants.

Les dialogues du jeu, en plus d’être présents sous forme de bulle de comics sont également tous doublés par des acteurs de plus ou moins grand talent. Le héros est plutôt bien dans le ton mais les différents protagonistes rencontrés laisseront parfois un souvenir plus que périssable quant à leur performance. L’effort à le mérite d’avoir été fait, même si les voix ne sont disponibles qu’en anglais. Une localisation française de bonne qualité est cependant disponible pour la partie écrite.

Notes

Graphismes
Gameplay
Histoire
Intérêt

Conclusion 

Metropolis Lux Obscura est un bon puzzle-game de type Match-3 caché dans un comics animé d’excellente qualité visuelle. Les doublages anglophones sont plaisant mais parfois le talent des doubleurs est parfois limite. Le gameplay des phases de puzzle offre de la stratégie si l’on veut mettre rapidement KO un adversaire mais l’aventures se révèle assez courte si l’on choisit de ne pas tenter de voir les quatre fins alternatives à cette histoire sombre. Il est compliqué de dire si le jeu plaira ou non à tous mais une démo est disponible sur l’eShop pour les curieux qui souhaiteraient essayer avant d’acheter.

Review réalisée sur la version 1.0.0 gracieusement fournie par Sometimes You.

Metropolis Lux Obscura est disponible depuis le 04/04/2018 sur l’eShop de la Nintendo Switch pour 7,99€.