Verdict : 78/100

Les jeux vidéo estampillés Lego sortent régulièrement sur Nintendo Switch, notamment lors d’adaptation de films à licence. Cette fois, La Grande Aventure Lego 2 : le jeu vidéo est basé sur le film du même nom qui met en scène les jouets danois en kit. Plongeons dans le monde merveilleusement destructible d’Emmet pour voir si le voyage casse ou pas des briques.

Casser, construire, recommencer

Tout commence à Apocalypseville où on prend le contrôle notre cher Emmet, dernier habitant de l’univers a garder le moral et sa démarche caractéristique. On retrouve rapidement Lucy et sa mèche mutlicolore et on part à la rencontre de Batman. Tout finit par se gâter assez vite avec l’apparition d’aliens belliqueux qu’il faut apprendre à combattre. L’histoire suivra son cours et on sera guidé d’une étape vers une autre grâce aux quêtes des personnages rencontrés dans l’univers. La progression est assez linéaire, chaque mission attendant patiemment d’être terminée avant qu’une autre n’apparaisse. Il faudra parfois construire certains éléments bien précis, parfois récolter des objets ou encore rassembler des animaux, les activités sont assez variées et les combats contre les boss permettent d’encore ajouter du rythme à l’aventure.

Comme dans tous les jeux Lego, on s’amusera en premier lieu à frapper sur tous les objets du décor pour les détruire. On amassera ainsi des pièces de différentes couleurs utiles pour les constructions mais aussi des pièces correspondant au score. Tout ou presque peut voler en éclat et c’est toujours un vrai plaisir de laisser notre personnage se lâcher sur tout ce qui passe. On aura également l’occasion de changer de personnage pour en utiliser les attributs particulier mais aussi de se déplacer dans de nombreux véhicule tous aussi originaux les uns que les autres. La folie Lego est bel et bien a rendez-vous.

Emmet, maitre constructeur

Cet opus des jeux Lego fait clairement penser à Lego Worlds qui axait son gameplay autour de la construction. Ici, on obtiendra des plans d’objets ou de bâtiments en scannant tout ce que l’on croise avec les jumelles spéciales et on pourra alors reconstruire à loisir. Évidemment, le mieux est de construire la boutique à l’emplacement demandé et le trampoline en dessous de la plateforme autrement inaccessible, mais au final, on est libre de faire ce que l’on veut. Certaines phases de jeu requièrent une réflexion par rapport à l’objet à utiliser, l’aspect puzzle connu de la licence reste donc intact. Le fait de chercher dans les plans est un peu fastidieux au début lorsque l’on débute mais on devient un maitre en la matière après quelques temps dans le jeu.

Comme d’habitude, de nombreux items sont à collectionner dans l’aventure. Outre les pièces de score et les pièces de couleur précédemment citées, on trouvera, si l’on cherche et si l’on termine des missions, des pièces Maitre. Celles-ci sont disséminées un peu partout. Il est indispensable d’en avoir récolté un nombre minimum dans chaque niveau pour passer au suivant. Cependant, les collectionneurs s’amuseront à toutes les dénicher, surtout après avoir fini l’histoire pour obtenir enfin le 100% tant convoité. Celui-ci sera un but qui vous tiendra en jeu pendant de longues heures puisque des capsules contenant des objets plus ou moins rares sont également cachés dans des coffres à travers les différents niveaux. Ces capsules ne révèlent leur contenu que l’on d’une visite dans la boutique de chaque planète et c’est comme ouvrir votre Maxi Kinder Surprise le matin de Pâques, on ne sait jamais sur quoi on va tomber.

Une expérience sympathique

L’expérience de jeu de La Grande Aventure Lego 2 : le jeu vidéo ne joue pas forcément la carte du renouveau mais on passe tout de même un joyeux moment à casser des briques pour reconstruire de nouvelles choses et faire plaisir aux personnages de cet univers coloré. Les divers environnements offrent quant à eux une belle diversité de paysages, de la ville post-apocalyptique au Far-West en passant par une colonie spatiale entre de nombreux autres. Le jeu présente de longs temps de chargement lors du passage d’une planète à une autre, mais le temps passé à l’explorer nous fait vite oublier cette attente. Elle ne devient gênante que lors de l’exploration post-histoire à la recherche des diverses Briques Maitres et autres capsules. Le doublage en français est d’excellente facture et permet de s’immerger complètement dans cette histoire loufoque qui ne manque pas d’humour.

Notes

Graphismes
Gameplay
Histoire
Intérêt

Conclusion

La Grande Aventure Lego 2 : le jeu vidéo fait la part belle à l’aspect Constructeur du personnage principal, vous livrant les plans des divers objets utiles. On casse le décor pour récolter les fameuses briques et on construit le trampoline pour s’élever vers d’autres cieux, le générateur pour redonner du pep’s à une vieille machinerie ou encore un arroseur pour faire pousser quelques plantes aliens. L’aspect puzzle et toujours au rendez-vous de cette histoire où l’on avance de mission en mission pour ensuite revenir chercher les nombreux trésors cachés dans les niveaux. Cet opus des jeux de briques ne renouvelle pas vraiment le concept mais reste une très bonne distraction sans prise de tête dans le tumulte de la vie. L’humour Lego est toujours au rendez-vous pour les petits et les grands qui ont décider de ne pas grandir.

Review réalisée sur la version 1.0.1 gracieusement fournie par TT Games.

La Grande Aventure Lego 2 : le Jeu Vidéo est disponible sur l’eShop de la Nintendo Switch depuis le 27/02/2019 et en version cartouche depuis le 27/03/2019.