Verdict : 89/100

Cest en forgeant que l’on devient forgeron.

Cette ritournelle est connue de tous. Mais est-ce que cela peut s’appliquer à une patate ? Est-ce qu’en faisant des patateries on devient une vraie patate ? Dans Holy Potatoes ! A Weapon Shop ?!, ce sera à vous de tout faire pour y arriver. Enfilez vos gants et c’est parti !

Une patate chaude mais dont on veux bien s’occuper

Nos plus sincère condoléances mais votre grand-père forgeron Batata vient de mourir. Au delà de la tristesse, il vous a laissé en héritage un charmant atelier. Son atelier. Un curieux agent 46 vous explique tout ça entre deux patateries. Vous le comprenez assez vite mais vous allez devoir reprendre le lourd flambeau de votre cher papy. Une équipe de fiers forgerons va donc se joindre à vous pour faire fructifier l’œuvre familiale. Le but du jeu est donc de créer des armes et les vendre dans le monde entier. Mais la tâche n’est pas aussi simple qu’il n’y parait. Vous allez devoir accumuler des fonds pour payer les salaires et vos créanciers. Enfin, votre créancier en la personne de l’étrange Agent 46.

Des héros patatement drôles et exigeants

Chaque arme possède 4 caractéristiques : la force, la vitesse, la précision et la magie. Au début, seules les trois premières sont disponibles. Selon la spécialité de votre employé, les stats seront plus ou moins élevées. Il faut donc confier au bon artisan la bonne tâche. Pour cela, il suffit de bien le positionner dans l’atelier. Les matériaux de base comme l’acier ou les cordes peuvent être achetés en ville. Pour les autres matériaux, vous pourrez les dénicher en envoyant vos employés explorer des contrées inconnues. Ces items rares vous permettront de rechercher des types d’armes plus élaborées et donc valant plus cher à la revente.

Une fois forgée, l’arme doit être vendue. C’est l’un de vos subalternes qui va s’en charger. Une série de héros va donc vous faire des offres d’achats. Choisissez de préférence le héros qui en aura le plus l’utilité. Par exemple si votre héros préfère les arcs avec de la vitesse, ne lui vendez pas une hache avec de la force. C’est qu’elles sont exigeantes ces patates douces.

Un jeu de simulation cool et fun

Au fur à mesure, votre atelier gagnera en prestige. Vous pourrez donc l’améliorer et recruter de meilleurs ouvriers. Pensez cependant à les envoyer en vacances sinon il ne feront plus grand chose de productif. Une fois qu’ils atteignent un certain niveau, vos employés pourront également changer de classe. Ainsi un artisan pourra devenir un ferronnier. Des commandes exceptionnelles peuvent arriver à tout moment. Un certain Claude vous demandera de lui forger une épée brisée pour aller secourir une fille aux fleurs. Un nombre incalculable de références à la culture populaire se sont glissées dans le jeu et c’est très fun. En somme, ce petit jeu de simulation est bien rythmé et facile à prendre en main. Malgré quelques petits bugs et la maniabilité parfois hasardeuse, c’est un plaisir à jouer.

Notes

Gameplay
Graphismes
Intérêt
Durée de vie

Conclusion

Qui aurait dit qu’une bande de joyeuse patates pourraient arriver à tenir une forge ? Et bien on peut dire que le pari est réussi. La jouabilité est impeccable et le jeu est bourré de petits gags très bien rythmés. Le jeu offre de nombreuses possibilités et la durée de vie est très honorable pour un petit jeu tel que celui là. Une belle découverte.

Nous avons joué à la version 1.0.0 du jeu, qui nous a été gentiment donné par Rising Star Games.

Holy Potatoes ! A Weapon Shop ?! est disponible sur l’eShop de la Nintendo Switch depuis le 12 juillet 2018.