Verdict : 78/100

Les metroidvania sont nombreux sur l’eShop, tout comme les jeux à l’aspect rétro qui titillent la nostalgie des plus de 30 ans.Les Suédois de Elden Pixels ont mis beaucoup d’amour et de talent dans leur Alwa’s Awakening sur Nintendo Switch. Leurs efforts suffisent-ils à faire de leur jeu une bonne pioche sur un eShop toujours plus rempli ?

Une histoire simple

Dans le monde d’Alwa, tout va bien. Le Royaume est prospère, les gens prennent soin les uns des autres et les paysages sont magnifiques. Cette Paix presque irréelle est soudain rompue par le vilain Vicar qui débarque et place tout le monde en esclavage. Mais une âme courageuse va se lever contre cette malédiction et tenter de sauver son monde et son peuple : Zoe. Vous incarnerez cette valeureuse héroïne à qui sera confié un bâton magique qui lui permettra de se défendre avant de découvrir d’autres aptitudes qui lui permettront de mener à bien sa mission.

Le scénario est plutôt convenu mais ce n’est pas vraiment un problème. Une fois lancé dans l’aventure, on ne se préoccupe plus que d’occire des monstres et surtout résoudre des puzzles pour progresser dans cet enchevêtrement de pièces interconnectées. Les phases de plateforme sont également source de challenge avec le placement des diverses surface machiavéliquement placées pour nous donner un peu de fil à retordre.

Un monde à explorer

Les niveaux du jeu sont présentés comme des pièces qui communiquent entre elles. On trouvera toujours une orbe hors de portée, une porte verrouillée ou une plateforme non encore accessible qui nous titillera et nous poussera à revenir plus tard. On progresse pas à pas jusqu’à rencontrer le boss du donjon et récupérer une aptitude utile pour la suite. Les orbes bleues précédemment citées sont des objets à collectionner qui permettent à Zoe d’augmenter de niveau et chaque niveau obtenu permet de diminuer la vie total d’un boss, et donc de nous faciliter la vie.

Les niveaux sont remplis de pièges comme des crevasses, des pics ou encore des pierres cracheuses de boules de feu. Le contrôle de Zoe est plutôt bien paramétré et permet de se lancer dans le jeu sans trop de temps d’adaptation. La difficulté est bien dosée et augmente progressivement en cours d’exploration et au fur et à mesure que l’on obtient de nouvelles aptitudes pour notre héroïne. Cependant, une certaine frustration peut apparaitre par le placement sporadique des checkpoints. Les sauvegardes sont, comme tout bon jeu de la belle époque, manuelles et possible uniquement devant les autels conçus à cet effet. Il arrive alors souvent que l’on meurt juste avant d’atteindre le point de sauvegarde suivant, nous forçant à devoir recommencer une phase de plateforme compliquée… plusieurs fois.

Un bien joli monde

La dizaine d’heures que l’on passe avec Zoe est tout de même très appréciable, surtout avec le mélange d’exploration-puzzle et de plateforme. Le nombre très conséquent d’items à collectionner permet de garder cette envie de revenir en arrière ou d’explorer toujours plus loin. La carte fournie pour s’orienter est un peu trop succincte pour vraiment faire son travail. On se trouve souvent obligé de mémoriser les placement de telle ou telle chose qui pourrait bien nous être utile plus tard.

La présentation d’Alwa’s Awakening est charmante, tout en 8-bits parfaitement animés. Les mouvements de la capuche de notre chère Zoe sont presque hypnotisants. On se croirait dans un jeu de l’époque des débuts du jeu vidéo tout en gardant une vision moderne du challenge. Les environnements gardent un aspect plutôt simple et vont droit au but : habiller l’écran et la quête globale. La bande-son, tout en chiptunes, continue de parfaire l’ambiance nostalgique du titre avec des musiques qui rythment parfaitement l’aventure.

Notes

Graphismes
Gameplay
Histoire
Intérêt

Conclusion

Alwa’s Awakening est une lettre d’amour au genre de castelvania. Principalement axé sur les puzzles à résoudre, les clés à récupérer et les phases de plateformes à maitriser, le rythme du jeu est assez lent mais on en profite d’autant plus. Comptez une dizaine d’heures pour venir à bout de la trame du jeu, un peu plus si vous souhaitez obtenir tous les items secrets et orbes disséminés dans les niveaux.

Review réalisée sur la version 1.0.1 gracieusement fournie par Elden Pixels.

Alwa’s Awakening est disponible sur l’eShop de la Nintendo Switch depuis le 27/09/18 pour 9,99€.