Verdict : 83/100

L’eShop de la Nintendo Switch regorge de shoot them ups et de jeux musicaux. Lorsque Mad Fellows a annoncé avoir combiné ces deux genres en un seul jeu, notre intérêt a forcément fait un énorme bon. Si l’on regarde le studio de développement de plus près, on apprend alors que le duo derrière Mad Fellows a participé au développement et au succès de DJ Hero à l’époque où les controllers en plastique étaient encore à la mode et c’est un gage de qualité non négligeable.

Un vaisseau et un ruban musical

Lorsque l’on prend en main Aaero pour la première fois, on se trouve face à un environnement futuriste presque post apocalyptique dans lequel fonce un vaisseau spatial. On nous demande alors de suivre un ruban musical qui est dessiné autour du point de repos du vaisseau (lorsque l’on n’actionne pas le stick gauche). Il faut alors pencher le stick dans la direction et suivre les oscillations du ruban dans une gymnastique circulaire plutôt compliquée au début. On n’a pas vraiment l’habitude de garder le stick en position maximale et d’effectuer des rotations plus ou moins rapides mais on apprend assez vite. Lorsque le vaisseau est au contact du ruban, une couche de musique est ajoutée à la bande son, rendant la réussite vraiment jouissive puisqu’on a alors l’impression de jouer le morceau en pilotant un aéronef ultra rapide. C’est bizarre mais c’est vraiment très très agréable.

Un autre aspect du jeu est celui du shoot them up, vous rencontrerez en effet des ennemis qui vous lanceront (ou non) des projectiles. Pour viser ces vilains, on utilise le stick droit, on peut ainsi locker jusqu’à 8 ennemis en même temps et on décoche le tir avec la gachette ZR. Là encore, les bruitages de visée et de tir s’imbriquent parfaitement dans la musique et permettent de créer une expérience très sympathique.

Une coordination à toute épreuve

Les phases de ruban et de tir sont, au début, bien distinctes. Mais sur certaines pistes, on doit jongler entre les deux aspects du jeu et on a alors les neurones qui commencent à fumer. La coordination doit être impeccable, les changements de direction doivent être rapides et les tirs précis. Ce n’est pas une mince affaire, surtout que notre cher vaisseau ne peut encaisser que trois impacts. Ceux-ci peuvent être dûs aux tirs ennemis mais aussi à une mauvaise gestion de votre environnement puisque lui aussi devient un ennemis par moments.

On doit en effet éviter certains murs estampillés d’une jolie flèche rouge pour nous orienter dans la direction à prendre ou des obstacles mobiles qui surgissent au dernier moment lors de notre passage. Cela ajoute à la difficulté du jeu mais avec un peu d’entrainement, on ressort plein de joie et de fierté d’avoir pu survivre à un nouveau niveau. Les contrôles sont assez atypiques mais hyper réactifs et bien calibrés, il faut juste prendre son mal en patience lors des premières parties et apprendre de nos erreurs pour débloquer toujours plus de niveaux. Si la difficulté, présente sous trois niveaux de plus en plus exigents, vous fait peur, sachez qu’un mode Détente permet de profiter des niveaux sans l’ombre de la mort imminente planant au dessus de votre véhicule volant.

Une présentation à 100 à l’heure

Aaero nous plonge dans un univers de science-fiction, sur des planètes hostiles avec des ennemis divers et variés, dont quelques boss qui permettent de varier les plaisirs. Les environnements sont agréables mais la vitesse de déplacement ne permet pas vraiment d’en profiter pleinement. On passe plus de temps à profiter du gameplay qu’à s’extasier sur les plaines de cette drôle de planète lointaine.

Jeu musical oblige, il nous faut parler des musiques présentes dans Aaero. Si vous vous souvenez de notre introduction, vous savez que les développeurs du jeu sont des anciens de DJ Hero, vous ne serez alors pas surpris d’apprendre que la playlist est composée de pistes électro. Mad Fellows se sont entourés de pointures dans le domaine avec des pistes signées Noisia, Flux Pavilion, Katy B, The Prototypes, Neosignal, pour n’en citer qu’une partie. Le tout est ultra rythmé et on plonge avec plaisir dans cet univers, que l’on ait l’habitude de ce style musical ou non.

Notes

Graphismes
Gameplay
Rejouabilité
Intérêt

Conclusion

Le premier jeu de Mad Fellows marque l’eShop au fer rouge grâce à son mélange efficace de jeu de rythme et de shoot them up. La prise en main est maladroite au début mais on apprend vite et on prend surtout beaucoup de plaisir à peindre la musique à toute allure. La présentation est planante et variée et l’ambiance électro permet de donner une énergie à l’ensemble du jeu.

Review réalisée sur la version 1.0.0 gracieusement fournie par Mad Fellows.

Aaero : Complete Edition est disponible sur l’eShop de la Nintendo Switch depuis le 24/12/2018 pour 12,99€.