Verdict : 84/100

Lorsque A Fold Apart a été annoncé pour la Nintendo Switch, il faut avouer que son concept nous avait tapé dans l’oeil. On peut désormais vous dire qu’on y a joué et que notre première impression était plutôt bonne. Voyons en détails ce que renferme ce jeu de réflexion narratif déjà disponible sur l’eShop.

Un couple en danger

Nos deux protagonistes principaux sont confrontés à une situation professionnelle particulière. L’un d’entre eux, architecte, doit se rendre à l’étranger pour l’élaboration d’un nouveau bâtiment. Cette séparation d’une année va modifier la dynamique de la relation et la propulser dans une communication par messages. L’écrit ne permet pas de transmettre le ton et chaque mot se doit d’être savamment dosé pour ne pas être mal interprété par notre interlocuteur. Evidemment, la réalité est plus complexe que cela et les paramètres émotionnels entrent également en ligne de compte lors de la lecture des messages et leur mise en perspective. Nos deux personnages passeront donc par différentes phases de compréhension, de stress, d’introspection pour enfin relancer le dialogue. La partie narrative du jeu est plutôt bien menée, avec une grande partie des dialogues intégrés directement dans le décor des niveaux, le reste étant proposé sous forme d’incrustation de messages téléphoniques. L’ensemble est bien évidemment entièrement traduit en français.

Outre la narration, le coeur du jeu est un puzzle dans lequel on doit créer le chemin pour que le personnage atteigne une étoile, symbole de réussite du niveau. Pas de collecte d’items, ici, uniquement l’arrivée de la page suivante. On fait avancer le personnage classiquement sur un chemin prédéfini, chaque écran devient une feuille de papier. Lors des étapes cruciales de réflexion, la feuille devient interactive et c’est à nous de jouer pour créer le chemin. Au début, on pourra simplement plier le bord droit ou le bord gauche et retourner la feuille pour appréhender ce qui se cache sur l’autre face. Cette face cachée est utile puisqu’elle renferme souvent les solutions à nos blocages. Un pli du bord droit vers le centre et une nouvelle plateforme apparait, permettant à notre personnage de continuer sa route.

Une progression fluide

Evidemment, le jeu propose plus que plier les bords latéraux de nos pages d’histoire. Au fil de la progression, on peut interagir avec le haut et le bas puis plier les coins pour finir par combiner tout cela avec la rotation complète du niveau. Il n’y a rien d’insurmontable mais on se surprend à plusieurs reprises à trouver que les idées simples mènent à des instants de gratification personnelle assez intense. A Fold Apart est malin dans sa construction et propose un challenge assez modéré qui permettra à tout le monde de profiter de l’histoire du couple. Les commandes sont également très simples à manier. Le stick gauche est assigné au personnage, le stick droit au pliage, le bouton A permet de valider là où B permet de déplier ou réinitialiser le niveau. Enfin Y et les gachettes seront à la tête de la rotation.

Quelques objets utiles seront également sur le chemin ainsi que des plateformes facétieuses qui disparaissent lorsqu’elles sont pliées. Cela mènera soit à votre chute vers l’oubli, pas d’inquiétude la sauvegarde automatique vous replacera au début du niveau, soit à un début de résolution de l’énigme. Il faut parfois effectuer plusieurs plis successifs afin d’obtenir le bon résultats et la satisfaction de la réussite est toujours au rendez-vous.

Une ambiance particulière

A Fold Apart nous entraine dans un univers dessiné où deux environnements s’opposent. D’un côté la campagne de la résidence initiale du couple, de l’autre la ville où notre architecte a élu domicile pour un temps. Ces deux lieux sont représentés par des gammes de couleurs complètement opposées, des couleurs chaudes pour le premier et des couleurs beaucoup plus froides pour le second. Chaque phase de doute d’un des personnages nous plonge dans une ambiance moins lumineuse pour nous imprégner de ses émotions. Cette mise en situation s’accompagne d’effets visuels et sonores lors des conversations. Au final on ressent assez bien cette mésentente et on finit par partager les émotions des personnages. On prend alors autant de plaisir à réfléchir aux puzzles qu’à faire vivre cette relation à distance. Le lien avec les personnages sera d’autant plus facilité que l’on peut choisir le genre des deux protagonistes au démarrage de la partie. Un grand pas en avant pour la représentation et l’intégration. Le seul bémol au tableau des prouesses du jeu serait sa durée de vie. On arrive en effet au bout de l’aventure en deux trop petites heures. On dévore donc ce concentré d’ingéniosité et d’émotions un peu vite mais il reste néanmoins plutôt délicieux.

Notes

Graphismes
Gameplay
Histoire
Intérêt

Conclusion

A Fold Apart est un jeu de réflexion dans lequel il faut plier les niveaux pour créer les plateformes adéquates pour permettre au personnage d’avancer. Les différents axes de pliages se débloquent au fur et à mesure de la progression dans l’histoire. L’ingéniosité des puzzles vous laissera souvent avec un joyeux sentiment de fierté d’avoir compris comment modeler ce petit monde. La narration est également au coeur du jeu et nous embarque dans une histoire d’amour à distance pour laquelle on ressent toutes les émotions grâce à l’ambiance et aux effets sonores. Cette jolie petite aventure cérébrale vous occupera pour une poignée d’heures seulement mais elle n’en reste pas moins une belle découverte que l’on recommande aux joueurs voulant titiller leurs neurones.

Review réalisée sur la version 1.0.0 gracieusement fournie par Lightning Rod Games.

A Fold Apart est disponible sur l’eShop de la Nintendo Switch depuis le 17/04/2020 pour 17,99€.