Les hackers et autres experts du code aiment décrypter les entrailles d’un nouvel appareil mis sur le marché, à des fins louables ou moins avouables. La Nintendo Switch a rapidement été percée au jour c’est un peu par hasard qu’un aventurier du code perdu du nom de Plutoo a trouvé un programme nommé flog, sans aucune idée sur la façon de le faire tourner sur la machine.

Un peu de verdure au milieu du code

Prenant le problème dans tous les sens, et notamment en lisant à l’envers, flog fut identifié comme le jeu NES Golf.

Ce n’est qu’après de long moments passés à creuser encore plus dans le code que l’on pu apprendre comme débloquer le jeu et s’adonner aux joies du 18 trous.

Il faut remplir pas mal de conditions avant de pouvoir emmener ses clubs sur le green :

  • Le système d’exploitation de la Switch doit être en version 1.0.0
  • La console ne doit jamais avoir été connectée à internet
  • Il faut régler la date sur le 11 juillet
  • A l’écran principal de la Switch, il faut prendre les joy cons en main, les lever à hauteur du torse et tendre les bras vers l’avant
  • Satoru Iwata vous lancera alors un petit mot et le jeu sera accessible jusqu’au passage de la console au jour suivant.

Le jeu Golf Nes (flog) est d’ailleurs jouable à un ou deux joueurs.

Voici la démonstration en vidéo.

Un hommage au PDG de la firme

La présence de cet easter egg et la façon de le débloquer a une signification toute particulière. Il faut, pour comprendre, faire un petit point sur l’histoire de Nintendo. Satoru Iwata a été le PDG de Nintendo de 2002 à 2015 et a longtemps présenté les Nintendo Direct. C’est lors de ces présentations que pas mal de gestes et expressions du PDG sont devenus cultes, notamment son “Direct To You” avec lancé de bras vers la caméra.

Satoru Iwata est malheureusement décédé le 11 juillet 2015, laissant les fans de Big N un peu orphelins. Mais si l’on met en perspective toutes ces informations, on voit donc que la présence de Golf est en fait un vibrant hommage à Iwata-san. D’autant plus qu’il avait participé au développement du jeu dans les années 80, bien avant de gravir les échelons de la société nippone.

Un porte-bonheur pour tous les possesseurs de la console hybride

En plus de marquer la reconnaissance des employés pour leur défunt PDG, ce programme caché au cœur de la machine résonne en fait comme un “omamori”. Ce terme désigne les porte-bonheur que l’on peut acheter dans les temples japonais et que protège leur porteur. Ainsi Golf, le jeu de Satoru Iwata, veille sur chacune des Nintendo Switch.

Si vous êtes un nouveau possesseur de la console hybride et que celle-ci est livrée en version 1.0.0, profitez en pour faire une petite partie de golf et donnez-nous vos impressions dans les commentaires.