Verdict : 90/100

On a tous un jour rêvé de pouvoir contrôler le temps, pour revenir une étape en arrière, changer un détail et reprendre le cours de notre vie avec cette petite chose en plus ou en moins. On peut désormais se plonger dans ce genre d’aventure temporelle avec The Gardens Between du studio australien The Voxel Agents, fraîchement arrivé sur l’eShop de la Nintendo Switch.

Be Kind, Rewind

Arina et Frendt sont deux amis qui passent du temps ensemble lorsqu’un orage éclate et les propulse dans un monde parallèle fait d’îles mystérieuses couvertes d’objets du quotidien. Ils devront parcourir chacune d’entre elle jusqu’à son sommet afin de passer à la suivante et nous conter une belle histoire d’amitié. La narration est réalisée sans aucun mot, on assiste juste à quelques scénettes de souvenirs partagés à chaque fin de groupe de puzzle.

On ne contrôle pas les personnages du jeu, donc pour les faire progresser il faudra influencer leur environnement en jouant avec le temps. On ne parle pas ici de la météo, même si les différents éléments jouent un rôle important dans les énigmes, mais du déroulement de la journée. Lorsque l’on pousse le stick vers la droite, le temps défile normalement mais si l’on pousse vers la gauche, on remonte dans le temps. On peut ainsi faire reculer les personnages et les faire sauter plusieurs fois sur une scie pour finir par couper une planche, par exemple, créant un nouveau chemin sur l’île.

Un seul bouton d’action

On peut tout de même faire interagir les personnages avec divers éléments du décor. Arina trouvera assez vite une lanterne qu’elle gardera jusqu’à la fin du jeu. Celle-ci sert à valider la fin d’un niveau, si vous y avez capturé la lumière. Cette lumière se trouve dans des fleurs que l’on fait éclore ou se fermer en guidant Frendt vers des carillons qu’il s’amusera à faire sonner. On trouve également des fleurs antagonistes qui vous voleront votre lumière mais qu’il faudra utiliser à bon escient pour progresser. La lumière vous aidera en créant des passerelles et en estompant le brouillard qui vous barre la route, mais fera également disparaître les ponts en brume qui vous permettent d’avancer. Il faudra donc bien réfléchir à l’état de la lanterne et trouver un moyen de le modifier si besoin.

Pour cela, il faudra compter sur des cubes mobiles qui peuvent emporter le contenant à un autre endroit de l’île. Ils se déplace soit en même temps que les protagonistes, soit via des interrupteurs grâce auxquels on peut influer sur divers objets au fil de l’aventure. On devra positionner un os pour créer une passerelle tantôt montant, tantôt descendante, par exemple. On vous laissera le bonheur de découvrir la multitude d’idées géniales que les développeurs ont intégrée au jeu. On se surprend parfois à être bloqué par dans un puzzle, à rembobiner puis avancer pour encore rembobiner et ne pas voir ce qu’il faut faire… jusqu’au moment de grâce où l’on remarque le petit détail qui nous permet de débloquer la situation.

Des puzzles ingénieux

Ces moments où l’on découvre que la solution était devant nos yeux depuis le début sans qu’on puisse le voir sont des instants de pur bonheur et on salue l’ingéniosité des développeurs pour créer des puzzles vraiment innovants. Ils utilisent certains principes physiques élémentaires qui nous échappent à première vue pour ensuite devenir évidents. La difficulté des puzzles est croissante sans jamais être impossible à décrypter, surtout que l’on peut rarement revenir trop en arrière une fois une étape franchie. Cela réduit considérablement les possibilités d’être complètement bloqué et c’est vraiment agréable.

Ce voyage intellectuel à travers les îles mystérieuses des deux héros se fait très agréablement également grâce aux graphismes tout en 3D. Les objets du quotidien sont bien modélisés pour nous plonger au coeur des aventures des protagonistes. Les éléments naturels se déchainent parfois avec un réalisme physique appuyé par un environnement sonore parfaitement maîtrisé. Les musiques nous transportent dans ce drôle de monde et on s’attache vraiment aux personnages malgré l’absence de mots au cours des 6 heures de jeu. Leurs attitudes transcrivent des sentiments d’amitié et de complicité qui font chaud au coeur et nous poussent à continuer à les accompagner jusqu’à la dernière ascension pour comprendre ce que tout ces amoncellements d’objets voulaient bien dire.

Notes

Gameplay
Graphismes
Histoire
Intérêt

Conclusion

The Gardens Between est un puzzle game d’un genre particulier puisqu’on y guide deux personnages que l’on ne contrôle pas directement. On influence par contre leur environnement et on se promène dans le temps en avançant ou en le remontant. Les puzzles sont géniaux, originaux et très bien ficelés. On se lie à ces deux héros d’un genre nouveau et on s’applique à les guider à travers des îles remplies d’embûches mais jamais impossibles à dompter.

Review réalisée sur la version 1.0.0 gracieusement fournie par The Voxel Agents.

The Gardens Between est disponible sur l’eShop de la Nintendo Switch depuis le 20/09/2018 pour 19,99€.